Reunion du 08 novembre 2017

Un ONDAM loin des enjeux de la médecine libérale

La CSMF a participé à la présentation des comptes de la Sécurité Sociale et constate que si l’ONDAM 2017, particulièrement contraint à 2,2%, a pu être tenu cette année, c’est grâce à la moindre hausse des dépenses de soins de ville de 1,8%, en particulier lié au blocage tarifaire des honoraires médicaux.

Grand Plan d’Investissement en santé : des miettes pour la médecine libérale

Le Premier ministre a annoncé hier un plan d’investissement en santé de près de 5 milliards d’euros d’ici à 2022. La CSMF déplore que le gouvernement ait choisi, comme ses prédécesseurs, de privilégier l’hôpital qui recevra au total 4 milliards d’euros.

Questionnaire medecins employeurs

Comptes de la santé : à la recherche du virage ambulatoire

Dans sa présentation annuelle des comptes de la santé, la Drees annonce une augmentation de la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) de 2,3% en 2016 contre 1,5% l’an passé, portant cette progression à 8,9% depuis 2011. En parallèle, le reste à charge des ménages continue de diminuer, à 8,3% de la CSBM en 2016 contre 9,2% en 2011, soit le plus bas taux au sein de l’Union européenne des Quinze.

Rapport sur la Sécurité Sociale : la Cour des comptes se trompe encore de cible

Dans son rapport annuel sur la Sécurité Sociale publié aujourd’hui, la Cour des comptes a trouvé dans la médecine spécialisée libérale le coupable idéal de la hausse des dépenses d’assurance maladie et des inégalités d’accès aux soins.

Stratégie nationale de santé 2017 : la CSMF demande du concret

Agnès Buzyn a présenté aujourd’hui les travaux de la stratégie nationale de santé (SNS) pour les années 2017-2022. S’appuyant sur un rapport du HCPS, elle a défini 4 axes prioritaires : la prévention et la promotion de la santé, la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé, la nécessité d’accroitre la pertinence et la qualité des soins et l’innovation.

Surcharge des urgences hospitalières : la vision partielle du Sénat

Le rapport du Sénat qui vient de paraître sur les urgences hospitalières ne traite qu’une partie des dysfonctionnements de notre système de santé. Tout un chapitre est consacré aux « carences de la médecine de ville » qui expliqueraient l’encombrement des services d’urgences. Si un certain nombre de propositions vont dans le bon sens, comme le tiers payant intégral sur l'assurance maladie obligatoire pour la permanence de soins ambulatoires, d’autres solutions avancées sont loin d’être suffisantes.

La CSMF appelle Agnès Buzyn à joindre les actes à la parole

« Je saurai vous écouter et vous soutenir », a déclaré Agnès Buzyn lors de son discours aux Rencontres de la Baule la semaine dernière. Pourtant, la parution au Journal Officiel ce jour de l’arrêté relatif à la commission prévue à l’article 99 de la LFSS 2017, semble démontrer le contraire.

Depuis près d’un an, la CSMF s’est mobilisée contre les dispositions de cet article qui signe le retour de la maitrise comptable et la mainmise de l’Etat sur la convention médicale.

Hausse de CSG et fin du RSI : la CSMF reste sur ses gardes

La CSMF a lu avec attention l’ensemble des mesures du « programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants » présenté aujourd’hui par le Premier ministre.