CSMF Actu du 5 mars 2018

CSMF Actu du 05 mars 2018

Un numéro national d’urgence unique : attention danger

Alors que le gouvernement envisage de mettre en place un numéro national d’urgence unique, les syndicats de médecins libéraux, dont la CSMF, et le SAMU Urgence de France (SUdF) unissent leur voix pour alerter les pouvoirs publics sur les conséquences dramatiques d’un tel projet.

Si cette idée peut être séduisante sur le papier, celle-ci l’est beaucoup moins transposée à la réalité. Comment définir, parmi les appels de détresse, ce qui relève de l'urgence vitale ou non ? Et qui plus est, si le personnel répondant n'est pas formé médicalement ? A cela, il faut ajouter les surcoûts non négligeables qu’engendrerait la création d’une plateforme unique.

Cotisations obligatoires des remplaçants : la CSMF soutient la position des internes

Les syndicats d’internes ne décolèrent pas. Depuis le 1er janvier 2018, les carabins, qui font ou feront des remplacements, devront désormais s’acquitter d’une cotisation annuelle obligatoire minimale de plus de 3 000 euros auprès de la Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France (Carmf).

La CSMF partage l’indignation de la jeune génération. Alors même que l’on manque de médecins, une telle mesure découragerait les vocations. Seule une politique « incitative », et non « dissuasive », encouragerait les jeunes à s’installer en libéral. C’est pourquoi la CSMF demande à la Carmf de retarder l’application de cette disposition et de mettre en place une cotisation symbolique pour les remplaçants aux plus bas revenus, en début de remplacement.

En savoir plus

Compensation de la hausse de la CSG : le point sur les négociations conventionnelles

Mercredi 28 janvier, la CSMF, les autres syndicats médicaux et la CNAM se sont une nouvelle fois réunis autour de la table des négociations conventionnelles. Au menu : la compensation de la hausse de la CSG de 1,7 point pour les médecins exerçant en secteur 1 et les signataires de l’OPTAM.

Pour l’année 2018, serait retenue une prise en charge mixte portant sur les cotisations « famille » et « retraite de base ». Cette compensation se traduirait, dans les faits, par une augmentation du niveau de prise en charge des cotisations famille et une prise en charge différenciée partielle des cotisations de la retraite de base, selon les tranches de revenus. « Un scénario imparfait » pour le Dr Jean-Paul Ortiz, qui a demandé à ce que le système de compensation se fasse exclusivement sur le régime de retraite de base dès 2019, ce qui permet une compensation sans perdant. Ce scénario a été finalement retenu. En cas de déséquilibres constatés à plus long terme, une clause annuelle de revoyure a aussi été adoptée afin de rectifier le tir si besoin est.

Seul candidat en lice, le Dr Jean-Paul Ortiz brigue un second mandat

C’est désormais officiel : la candidature du Dr Jean-Paul Ortiz, actuel président et seul candidat en lice, sera soumise au vote de l’Assemblée Générale de la CSMF, le 10 mars prochain.

Après des années d’opposition avec le précédent quinquennat et des victoires dont la CSMF peut être fière, notamment l’abandon du tiers payant généralisé, le président sortant compte bien (re-)construire l’avenir de la médecine libérale sur de nouvelles bases, et ce dans l’esprit unitaire qui fait l’ADN du syndicat. « J’ai passé un mandat à m’opposer, j’espère passer le prochain à proposer », a-t-il confié au Généraliste. Il entend ainsi faire du regroupement professionnel, de la mixité de l’exercice, de l’amélioration de l’accès aux soins, de l’innovation, de la recertification des médecins, de la qualité et de la pertinence des soins des axes de travail majeurs. Quant à un éventuel retour dans la convention, le Dr Jean-Paul Ortiz veillera à ce que les conditions posées par la CSMF soient respectées. Si le TPG a été enterré, reste la question de l’abrogation de l’article 99 et des moyens alloués à la restructuration de la médecine libérale.

Lire l’interview exclusive du Généraliste

Lire l’acte de candidature du Dr Ortiz lors des vœux de la CSMF

Planète Médecins : l’émission consacrée à la délégation de tâches est disponible en replay

Le 28 février dernier, la CSMF vous donnait rendez-vous pour la 8e de Planète Médecins. Implantée à l'hôpital depuis longtemps, la délégation de tâches se développe en médecine de ville. Dans quelles mesures cette forme d’exercice peut-elle contribuer à répondre à la demande croissante en soins, à l’essor des maladies chroniques et au vieillissement de la population ? Comment ces actes, effectués par des médecins ou des paramédicaux, peuvent-ils être cotés ? Avec quelle responsabilité pour chacun des acteurs ?

Pour en débattre, le Dr Jean-Paul Ortiz recevait en plateau les Drs Luc Duquesnel, président des Généralistes-CSMF, et Patrick Gasser, président des Spé-CSMF. Deux reportages tournés dans les structures du Dr Thierry Bour, ophtalmologiste à Metz (57), et du Dr Nicolas Thual, médecin généraliste à Bréhan (56), ont été diffusés à cette occasion.

A noter : à partir du 28 mars prochain, Planète Médecins change de nom, mais pas de formule ! Retrouvez votre rendez-vous mensuel et interactif avec la CSMF sous le nom d’Univers Médecins.

Accéder au replay de l’émission

Le 28 mars, participez à la réunion retraite de l’ACFM organisée à Lille

La retraite, ça s’anticipe ! Et en la matière, les règles d’attribution ont profondément changé. Que vous soyez sur le point de déplaquer ou fraîchement installé(e) en libéral, l’ACFM vous convie le mercredi 28 mars prochain à la réunion « La retraite du médecin libéral : droits et devoirs », qui se tiendra à Lille, entre 19h30 et 23h00.

Financée par le Fonds d’Assurance Formation des Professions Médicales (FAF-PM), cette soirée sera animée par le Dr Yves Decalf, spécialiste de la question.

Pour participer à cette réunion, téléchargez dès à présent le bulletin d’inscription et retournez-le à l’ACFM, en n’omettant pas les pièces demandées.

Enquête de l’UEMO sur l’utilisation des TIC : médecin généraliste, votre avis compte !

L’Union Européenne des Médecins Omnipraticiens (UEMO) lance une enquête d’envergure baptisée SMART sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) chez les praticiens de soins primaires. Parrainée par la Direction générale des réseaux de communication, contenu et technologie de la Commission européenne, celle-ci vise à promouvoir l’usage des TIC. L’anonymat des réponses est garanti.

Accéder au questionnaire

Agenda
  • 22 mars 2018 : Convention de Printemps du CNPS à l’Hôtel Crowne Plaza, 10 place de la République, 75 011 Paris – Inscription obligatoire
  • 28 mars 2018 : Univers Médecins, à suivre en direct et dès 19h30, sur le site de Fréquence M
  • 28 mars 2018 : « La retraite du médecin libéral : droits et devoirs », organisée par l’ACFM, entre 19h30 et 23h – 30 Bd de le Liberté, 59 800 Lille – Inscription obligatoire
  • 1er et 2 juin 2018 : Les Printemps du DPC à Paris
  • 14, 15, 16 septembre 2018 : 24e Université d’été de la CSMF

INTERFIMO