CSMF Actu du 22 décembre 2017

CSMF Actu du 22 décembre 2017

A (RE)VOIR Planète Médecins : « Télémédecine : aujourd’hui et demain »

Le Dr Jean-Paul Ortiz a reçu mercredi 20 décembre sur le plateau de Planète Médecins le Dr Patrick Gasser, médecin gastro-entérologue à Nantes, et le Dr Sophie Siegrist, médecin généraliste en Moselle, pour débattre d’un sujet au cœur de l’actualité du moment : la télémédecine.

Qu’est-ce que la téléconsultation ? La téléexpertise ? Quels dispositifs sont déjà en place et quels sont ceux à inventer ? Quelles difficultés et quels enjeux ces innovations posent-elles ?

Retrouvez en replay l’intégralité de l’émission illustrée par les témoignages du Dr Pascal Meyvaert, médecin généraliste à Gerstheim, et du Dr Claire Geoffray, médecin dermatologue à Paris.

(Re)voir l’émission

Hausse de CSG : le compte n’y est pas !

La hausse de CSG de 1,7% prévue au 1er janvier 2018 pose un problème de taille aux médecins de secteur 1 et pour ceux qui ont signé l’OPTAM, dont les cotisations maladie sont déjà en partie prises en charge par l’Assurance maladie. Sans réévaluation du dispositif, la Sécu estime à 104 millions d'euros la « perte nette » pour les médecins de secteur 1.

L'Assurance-maladie prévoit deux scénarii de compensation :

  1. Prendre en charge un taux fixe de 26 % des cotisations au titre de la retraite de base quel que soit le niveau de revenus des médecins. Dans ce cas, « la compensation n'est pas totale pour un quart des médecins dont les revenus sont supérieurs à 120 000 euros », selon la CNAMTS.
  2. Prendre en charge un taux de prise en charge différencié par tranche : 22 % des cotisations de retraite de base sont prises en charge sur les revenus inférieurs à un plafond de la sécurité sociale (PSS pour l'année 2017, soit 39 228 euros) et 39 % des cotisations sur les revenus compris entre un PSS et cinq PSS. Dans ce deuxième scénario, les écarts de revenus sont plus limités car la compensation n’est partielle qu’à partir de 150 000 euros de revenus.

Aucun de ces scénarios ne peut satisfaire la CSMF qui exige une compensation à l’euro près. Les discussions, lors de la négociation conventionnelle qui s’ouvre en janvier 2018, ne font que commencer.

Tarifs : ce qui change au 1er janvier 2018

Au programme, plusieurs majorations sont mises en œuvre :

  • Majoration urgence médecin traitant (MUT 5€)
  • Majoration régulation médecin traitant (MRT 15€)
  • Majoration correspondant urgence (MCU 15€)
  • Revalorisation des modificateurs d'urgence pour les spécialités de plateaux techniques lourds

En savoir plus

Situation financière des hôpitaux : la CSMF dénonce le coup de com’ du président de la FHF

La CSMF s’offusque des propos de Frédéric Valletoux, président de la Fédération Hospitalière de France (FHF), qui, pour alerter sur le déficit des hôpitaux, fait porter le chapeau à la médecine de ville, dont le coût de la nouvelle convention serait « sous-estimé ».

Quel est le rapport entre la situation financière des hôpitaux publics et la convention médicale puisque leurs objectifs de dépense et leur budget sont séparés ?

La CSMF rejette les affirmations gratuites du président de la FHF et affirme que le système de santé français a besoin de se recentrer sur les soins de ville en y accordant plus de moyens.

Elle plaide aussi en faveur d’une logique complémentaire entre l’hôpital et la médecine libérale pour la bonne prise en charge de la santé des Français et pour construire ensemble l’offre de soins dans les territoires.

En savoir plus

Pas mieux mais pas pire : 87 jours d’attente en moyenne pour une ordonnance de lunettes

Une étude de l’institut IFOP relayée par le Journal du Dimanche (menée auprès de 2700 praticiens libéraux) révèle que les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous chez l’ophtalmo (hors urgence) sont toujours très importants dans de nombreuses régions : 156 jours en Bretagne, 146 en Normandie, 144 en Centre-Val de Loire, 132 dans le Grand-Est. Patienter plus de neuf mois est même nécessaire dans 5% des cas !

Les mieux lotis sont les Franciliens (46 jours de délai) et les habitants en PACA (48). Si c’est également plus facile de faire refaire ses lunettes à Paris (40 jours de délai) ou Marseille (28), il faut attendre 70 jours à Nantes et 141 à Toulouse.

Pourtant, la situation est en voie de stabilisation. Pour le Dr Thierry Bour, président du syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF), les délais pour obtenir un rendez-vous chez les 5.900 ophtalmos du pays « ne s’aggravent pas », alors que les départs à la retraite se multiplient.

Il estime que le combat du syndicat commence à porter ses fruits : augmentation du nombre de nouveaux médecins, développement du cumul emploi-retraite, généralisation du travail aidé. Il compte également sur la télémédecine pour faire face à la pénurie dans les petites villes particulièrement sous-dotées.

La Stratégie nationale de Santé sur le point d’être adoptée

En attendant la parution très prochaine du décret interministériel l’officialisant, le ministère des solidarités et de la santé a mis en ligne le document présentant la Stratégie nationale de Santé (SNS). Il tient compte notamment de l'avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP) et de la contribution de la Conférence nationale de santé (CNS).

La SNS repose sur quatre grands axes: la prévention et la promotion de la santé dans tous les milieux et tout au long de la vie; la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé; la nécessité de garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des soins; l’innovation. Pour la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, la stratégie nationale de santé doit « embarquer l'ensemble des professionnels de santé vers les bonnes pratiques ».

Si la CSMF rejoint la ministre de la santé sur ces objectifs, elle s’interroge sur la place accordée à la médecine libérale dans cette politique. Il est nécessaire de recentrer le système de santé sur les soins de ville pour que la stratégie annoncée réussisse. La CSMF sera donc particulièrement attentive sur sa mise en œuvre.

En savoir plus

TOUTE L’EQUIPE DE LA CSMF VOUS SOUHAITE DE TRES BELLES FETES DE FIN D’ANNEE
ET VOUS DONNE RENDEZ-VOUS EN 2018 !

Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

www.csmf.org

INTERFIMO