CSMF Actu du 19 février 2016

CSMF Actu du 19 février 2015

Les Assises de la Médecine Libérale : les syndicats représentatifs posent leurs conditions !

Suite aux Assises de la Médecine Libérale, organisées le 11 février dernier en parallèle de la Grande Conférence de Santé, les cinq syndicats médicaux représentatifs de la profession (CSMF, MG France, SML, FMF et Le Bloc) ont rendu public leur plateforme commune de propositions en vue des prochaines négociations conventionnelles. Celle-ci est le fruit des différentes réflexions qui ont été menées lors des différents ateliers thématiques des Assises, auxquels plus de 120 responsables syndicaux ont participé.

Découvrir la plateforme commune de propositions

Le tiers payant généralisé ne se fera pas : l’usine à gaz se confirme

Le 17 février, l’Assurance maladie et les assureurs complémentaires ont enfin dévoilé leur rapport sur les modalités techniques du tiers payant généralisé, mesure fermement combattue par la CSMF. Sans surprise, les promesses de simplification annoncées n’ont pas été au rendez-vous. Pire encore, les solutions avancées obligent les professionnels de santé à adapter leur poste de travail pour coordonner les flux de paiement, ce qui engendre pour eux un coût non négligeable.

Une fois de plus, la CSMF continue et continuera à dénoncer cette mesure faussement sociale, complexe, coûteuse et surtout inutile pour la collectivité. Le syndicat maintient son appel à la désobéissance civile en invitant l’ensemble des médecins à ne pas appliquer le tiers payant généralisé.

En savoir plus

Enquête de représentativité : les jeux sont faits, la CSMF est confirmée

Suite à l’enquête de représentativité lancée à la fin novembre, la CSMF a été déclarée représentative pour les médecins généralistes et spécialistes, ainsi que le SML et la FMF. MG France (pour les généralistes) et Le Bloc (pour les spécialistes) sont également représentatifs. Cette enquête fait suite aux résultats obtenus par les syndicats aux élections des URPS, à leurs effectifs et à leur indépendance financière.

Convention 2016/2021 : les propositions portées par l’UNOF-CSMF

Surcharge administrative, épuisement professionnel, tarifs de consultations sous-évalués, absence de considération, etc. : la profession souffre. Conséquence de cet état de fait : les vocations en médecine générale se raréfient. Face à l’urgence de la situation, la Convention médicale représente un enjeu majeur pour l’ensemble de la profession et doit apporter, aux médecins généralistes, des solutions concrètes et acceptables.

Parce qu’un médecin généraliste qui travaille dans de bonnes conditions, c’est aussi un médecin qui qui peut se consacrer pleinement à son cœur de métier, l’UNOF-CSMF avance plusieurs propositions en vue des prochaines négociations conventionnelles. Parmi les revendications du syndicat figurent l’abandon du tiers payant généralisé, la revalorisation du C à 30 euros et des rémunérations au forfait, ainsi qu’une amélioration de la protection sociale.

Lire la note de presse de l’UNOF-CSMF

Pour l’UMESPE-CSMF, il faut une convention ambitieuse, sinon rien !

Pour l’UMESPE-CSMF, la médecine libérale est à un tournant. Pour faire face aux défis qui s’annoncent, que ce soit le vieillissement de la population ou encore l’essor des nouvelles technologies dans le domaine de la santé, la médecine de spécialité requiert des investissements pour pouvoir maintenir la qualité des soins. En outre, les services rendus à la collectivité par le médecin spécialiste doivent être reconnus à leur juste valeur.

C’est pourquoi la future Convention médicale doit impérativement tenir compte de ces mutations et du profond malaise qui secoue la profession et ce, pour consolider l’avenir du soin et de toutes les spécialités.

Lire l’édito du Dr Patrick Gasser, Président de l’UMESPE-CSMF

Couverture maternité discriminatoire : la CSMF Jeunes Médecins alerte le Défenseur des Droits

Si la couverture maternité pour les femmes médecins constitue indéniablement une avancée sociale, la Ministre de la Santé souhaite la réserver uniquement aux consœurs exerçant en secteur 1 ou ayant adhéré au Contrat d’Accès aux Soins.

Pour la CSMF Jeunes Médecins, cette proposition est tout bonnement discriminatoire. Pourquoi les femmes médecins de secteur 2 ne bénéficieraient-elles pas des mêmes droits que leurs consœurs de secteur 1 ? Loin d’en rester là, le syndicat a saisi le Défenseur des Droits pour dénoncer cette injustice.

En savoir plus

Désobéissance tarifaire : le mouvement prend de l’ampleur !

Depuis le début du mois de janvier, la CSMF appelle l’ensemble des médecins à pratiquer la désobéissance tarifaire en utilisant largement le dépassement pour exigence (DE), variable en fonction des actes et de la situation du patient. En régions, le mouvement s’amplifie et les médecins, participant à l’opération, demeurent agréablement surpris par l’accueil favorable que leur réserve leur patientèle.

Pour informer votre patientèle du mouvement tarifaire, téléchargez notre affiche dédiée ICI.

SOS-CAISSES, le service de la CSMF qui vous défend contre le harcèlement des caisses

Intimidations, menaces, harcèlement, etc. : le flicage de certaines Caisses tourne parfois au cauchemar. C’est pourquoi la CSMF propose aux médecins un service d’accompagnement personnalisé : « SOS-CAISSES ». Pour en bénéficier, il vous suffit d’adresser, au service concerné, une demande d’aide et de l’étayer des pièces justificatives.

Accéder au service « SOS-Caisses »

Baromètre d’Opinion de la DREES : les Français sont satisfaits du système de santé

Selon le baromètre d’Opinion de la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques), notre système de santé a plutôt bonne presse auprès des Français. En effet, plus de 8 Français sur 10 se déclarent satisfaits des soins prodigués par leurs médecins (82% de satisfaits pour les spécialistes et 88% pour les généralistes).

Consulter le baromètre d'Opinion de la DREES

Etude de la DREES : quel est le profil type du médecin en France ?

Selon une enquête de la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES), il y aurait, en janvier 2015, 222 150 médecins en activité sur l’ensemble de l’Hexagone, dont 102 485 omnipraticiens (soit 46%). Contrairement à une idée reçue, ces derniers seraient plutôt bien répartis sur le territoire et leur nombre, bien supérieur aux autres pays de l’OCDE.

Parmi les omnipraticiens, dont la moyenne d’âge avoisine les 52 ans, 67 % d’entre eux exerceraient en libéral. Avec près de 57 heures de travail par semaine, 4 d’entre elles étant uniquement dédiées aux tâches administratives, leur semaine serait plutôt chargée. Autre enseignement de cette étude : la nette féminisation de la profession médicale : les femmes représenteraient 43% des effectifs, contre 30 % en 1990.

Consulter l’étude de la DREES

Agenda
    • 19 février : publication du compte-rendu des Assises de la Médecine Libérale
    • 24 février 2016 : début des négociations conventionnelles
    • 1er avril 2016 : Convention Nationale CNPS sur le numérique
    Suivez toute l’actu de la CSMF

    Facebook

    Twitter

    Nos communiqués de presse

    Etude sur les prix de cession des cabinets médicaux

    SCAMED

    ENVOYEZ CSMF ACTU... MODIFIEZ VOTRE ADRESSE...

    Indiquez nous les adresses e-mails de vos confrères à qui vous voulez envoyer CSMF Actu, ils recevront notre lettre d'informations régulièrement.
    Pour ceux qui le désirent, vous pouvez modifier l'adresse à laquelle vous recevez CSMF Actu. Merci de nous indiquer clairement l'adresse qu'il convient de supprimer.
    Pour ne plus recevoir CSMF Actu, cliquez ici

    VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE

    Pour tout renseignement :
    CSMF csmf@csmf.org
    Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.