Intrusion à la Pitié-Salpêtrière : les lieux de soins doivent toujours être préservés !

Une limite intolérable a été franchie hier. Les lieux de soins, que ce soient les hôpitaux ou les cabinets médicaux, ont toujours été des lieux de lien social d’une neutralité absolue. Même dans les périodes difficiles, voire les climats insurrectionnels, les lieux de soins ont été des lieux « sacrés », intouchables, réservés à apporter de l’aide à des personnes vulnérables.

La CSMF fait donc part de son soutien total aux soignants de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière qui ont empêché des individus de pénétrer dans le service de réanimation lors de débordements du traditionnel défilé du 1er mai. Elle salue leur courage et leur sang-froid pour protéger leurs patients.

Elle appelle également les pouvoirs publics à maintenir la sécurité aux abords de tous les lieux de soins pour éviter que ce genre d’événement, néfaste pour la cohésion sociale de notre pays, ne se reproduise.

*Réactualisation* Devant la polémique, la CSMF appelle les pouvoirs publics à faire toute la lumière sur cet événement.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 2 mai, 2019