CPAM d’Ille-et-Vilaine : la CSMF dit STOP au harcèlement généralisé !

Alors qu’elle poursuit depuis un an et demi les médecins du département qui pratiquent le C à 25€, la CPAM d’Ille-et-Vilaine a trouvé un autre prétexte pour persécuter les médecins libéraux : le taux de tiers payant généralisé pour les ALD et les maternités. Plusieurs médecins ont reçu une lettre de la caisse leur intimant « d’améliorer sensiblement » leur taux de tiers payant.

La CSMF fustige cet excès de zèle de la CPAM qui va au-delà de ses prérogatives. Le tiers payant généralisé pour les ALD et les maternités est un droit pour le patient : ce n’est pas un droit pour la caisse lui permettant d’imposer ou d’exiger le tiers payant généralisé pour ses assurés !

La caisse manipule grossièrement des chiffres permettant soi-disant au médecin de se « situer au regard de cette obligation ». Or, le pourcentage annoncé regroupe toutes les professions de santé et non seulement les consultations médicales chez les médecins !

La CSMF dénonce cet acharnement de la CPAM d’Ille-et-Vilaine contre les médecins libéraux, et au-delà le harcèlement généralisé des caisses qui constitue l’un des principaux freins à l’installation et à l’exercice médical en libéral.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi, 21 avril, 2017