La CSMF soutient la grève des internes de spécialités le 31 mars

La CSMF soutient les internes anesthésistes-réanimateurs et hépato-gastroentérologues qui ont déposé un préavis de grève à partir du 31 mars pour sauvegarder la qualité de leur formation. Cette grève est le résultat de l’absence de dialogue concernant la réforme du troisième cycle des études médicales.

Tous les internes dénoncent le manque de concertation dans la refonte des maquettes de troisième cycle des études médicales et s’opposent au démantèlement de leur spécialité sous prétexte d’uniformiser les cursus. D’autres spécialités comme la cardiologie, l’ophtalmologie, la néphrologie, la radiologie ou la dermatologie sont aussi concernées et mobilisées.

La CSMF réclame à la ministre de la Santé et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de rouvrir et élargir les discussions avec l’ensemble des acteurs pour aboutir à un consensus.

Il est primordial de garantir un niveau de compétence et une qualité de soins homogènes pour toutes les spécialités sur tout le territoire, tout en renforçant l’attractivité des carrières médicales auprès des jeunes générations. L’enjeu est essentiel pour l’avenir de la médecine dans notre pays.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 30 mars, 2017