Agression inadmissible d’un médecin à Châtellerault : la CSMF interpelle le gouvernement

Une médecin généraliste a été sauvagement agressée vendredi dernier à Châtellerault dans son cabinet médical par un patient. Cette agression d’une rare violence est inadmissible et révèle les conditions de plus en plus difficiles dans lesquelles travaillent les médecins. Leur dévouement à la population mérite le respect et non des réactions de plus en plus disproportionnées de la part des patients.

Le jugement en comparution immédiate et la condamnation à de la prison ferme du suspect n’est qu’une mesure de justice face à un tel acte de violence. La CSMF partage l’émoi suscité dans la profession et soutient le médecin victime de l’agression, ainsi que ses confrères.

La CSMF appelle tous les médecins du département et de la région à s’associer au mouvement de soutien et à participer aux différentes actions pour dénoncer ces agressions intolérables, dont la journée « santé morte » du 22 novembre.

Au-delà de cet événement dramatique, la CSMF interpelle le gouvernement afin qu’il assure la sécurité des médecins et qu’il rende opérationnel dans tous les départements le protocole de sécurité signé en 2010 entre les ministères concernés et les médecins.

La CSMF va rencontrer les associations de patients pour réfléchir ensemble à une charte de droits et de devoirs réciproques afin de responsabiliser les différentes parties prenantes.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 3 novembre, 2016