Convention médicale : « Marisol m’a tuer ! »

Dans le cadre de l’examen du PLFSS 2017 à l’Assemblée nationale, le gouvernement a déposé en catimini un amendement qui permet d’étatiser la convention médicale.

Il commence par le secteur de la radiologie en prenant la main sur les tarifs des forfaits techniques, et n’hésite pas à jeter de la poudre aux yeux des médecins libéraux en créant une pseudo commission qui n’aura aucun pouvoir puisqu’au final, c’est le directeur général de l’UNCAM qui décide seul des tarifs.

Sous couvert de tirer les conséquences des constats présentés par le rapport de la Cour des comptes sur l’imagerie médicale, voici une bien belle manière pour le gouvernement de sortir du mode conventionnel pour baisser unilatéralement les tarifs des forfaits techniques !

Aujourd’hui, les rapports entre les médecins libéraux et l’Assurance Maladie reposent sur un contrat conventionnel négocié. Cet amendement met fin à cette logique et étatise encore plus l’organisation de la médecine libérale.

Le dialogue conventionnel n’est décidément pas du goût de Marisol Touraine qui se targue pourtant de démocratie sanitaire et de concertation. Elle tire les conséquences de son désaccord avec les médecins libéraux en prenant directement la main. Voilà toute sa considération et son respect envers les partenaires sociaux !

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mardi, 25 octobre, 2016