Que retenir du PLFSS ? Les médecins libéraux font encore les frais du plan d’économie du gouvernement

Inutile de se réjouir trop vite suite à l’annonce du relèvement de l’ONDAM à 2,1% en 2017. Ceci cache un programme d’économies sans précédent pour le secteur de de la santé dans le budget de la sécurité sociale (4 milliards d’euros !) et les médecins libéraux sont encore les premiers sacrifiés.

La participation de l’UNOCAM au financement du forfait médecin traitant reste à hauteur de 150 millions par an et sera donc insuffisante pour financer correctement le forfait structure, contrairement à ce qui est prévu dans la convention.

La mise en place d’une protection maternité pour les femmes médecins libérales aurait pu être une bonne nouvelle… si la mesure ne concernait pas seulement les médecins en secteur 1 ou ayant souscrit au contrat d’accès aux soins, bientôt OPTAM ! Le gouvernement persiste et signe avec cette mesure discriminatoire que la CSMF Jeunes Médecins a déjà dénoncée.

Le PLFSS 2017 étend les expérimentations de télémédecine à tout le territoire et aux établissements de santé pour les patients non hospitalisés. Le gouvernement, fidèle à sa vision hospitalocentrée, préfère donc donner à l’hôpital les moyens pour faire de la télémédecine en ville au lieu de prévoir un tarif de consultation en télémédecine pour les médecins libéraux !

Cerise sur le gâteau, les 0,1% d’ONDAM supplémentaires en faveur de la médecine de ville vont en réalité profiter à l’hôpital. Comme l’a récemment rapporté la CSMF, le coût exorbitant des « prescriptions hospitalières exécutées en ville » (PHEV) est transféré sur les soins de ville. Au final, la médecine de ville aura encore moins de moyens que les années précédentes.

La CSMF déplore une nouvelle fois le manque de moyens attribués à la médecine de ville et s’insurge contre ces mesures purement dogmatiques qui confirment ses doutes sur la volonté du gouvernement de permettre un véritable virage ambulatoire.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mercredi, 5 octobre, 2016