Négociations conventionnelles : la colère gronde. La CSMF sera absente mercredi prochain.

La CSMF ne participera pas à la séance de négociations conventionnelles prévue le mercredi 13 juillet 2016…

Aucune avancée significative et concrète n’a été annoncée depuis le 7 juillet dernier par la CNAM sur les éléments prioritaires, novateurs et structurants du New Deal de la CSMF (contrat en 10 points pour sauver la médecine libérale en France).

La CNAM, le gouvernement et le Président de la République doivent bien mesurer l’état d’esprit dans lequel se trouvent les médecins libéraux aujourd’hui… Depuis la manifestation historique de mars 2015, qui avait réuni plus de 50 000 médecins dans les rues de Paris, contre la loi de Santé, l’état d’esprit s’est dégradé et la colère gronde.

Une loi de santé délétère, un Tiers Payant généralisé qui s’installe insidieusement, une négociation conventionnelle sans ambition et méprisante pour la médecine libérale, tous les ingrédients sont réunis pour un échec annoncé de cette négociation.

La CSMF place donc ses interlocuteurs (CNAM, gouvernement et Président de la République) en face de leurs responsabilités et attend aujourd’hui des propositions écrites, chiffrées et ambitieuses pour la médecine libérale.

Sans nouvelles propositions constructives, la signature de la CSMF deviendra de plus en plus hypothétique.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mardi, 12 juillet, 2016