Réponse à Etienne Caniard : la responsabilité des médecins est avant tout de soigner leurs patients !

Le président de la Mutualité Française, Etienne Caniard, suite à la censure partielle du tiers payant généralisé par le Conseil Constitutionnel, a pointé du doigt les médecins qui, « les premiers », devaient prendre leurs responsabilités en proposant le « tiers payant complémentaire » et « arrêter de faire de la surenchère sur le dos du tiers payant ».

La CSMF souhaite rappeler à Monsieur Caniard que la responsabilité première des médecins est de soigner au mieux leurs patients, et non de mettre en place un système de tiers payant.

La responsabilité des médecins est aussi de garantir une parfaite et complète indépendance vis-à-vis des payeurs, dans l’intérêt primordial des patients. Cette préoccupation fondamentale à l’égard du patient ne peut être soumise à des contraintes financières.

Le tiers payant complémentaire est une fausse mesure sociale ; il traduit et encourage le désengagement de l’Assurance Maladie. Il conduirait les patients à perdre leur liberté de choix de médecins et de soins.

Les mutuelles osent se poser en donneurs de leçons alors qu’elles n’ont pas honoré leurs engagements, notamment sur les compléments d’honoraires dans le cadre du contrat d’accès aux soins. Les médecins ont respecté leur part du contrat, contrairement aux mutuelles alors qu’elles s’y étaient engagées. 

Dr Jean-Paul Ortiz - Président

06 07 86 08 83

jp.ortiz@csmf.org

 

Mardi, 26 janvier, 2016