L'édito du Président

Avenir Spé pour rassembler !

(Edito du 15 juin 2019)

Quoi de plus normal que de vouloir fédérer les médecins libéraux, qu’ils soient généralistes ou spécialistes, autour d’un mouvement afin d’être mieux entendus ? Voilà pourquoi l’initiative du Dr Patrick Gasser, Président des Spé de la CSMF, a tout mon soutien.

L’union syndicale de tous les médecins est dans les gènes de la CSMF et c’est une attente majeure des médecins libéraux, chaque sondage vient confirmer cette idée.

Souvenons-nous du 11 février 2016, où déjà la CSMF était à l’initiative de l’organisation des premières Assises de la médecine libérale. Assises qui réunissaient toutes les sensibilités syndicales pour construire une plate-forme commune de revendications afin de peser sur la négociation conventionnelle ! L’histoire syndicale montre que tout s’est souvent construit autour de la CSMF. Continuons à promouvoir ses initiatives !

Avenir Spé est le résultat du sentiment justifié que les médecins spécialistes sont souvent les oubliés de la discussion conventionnelle. L’État, favorisant la division, a oublié de valoriser la coordination entre le 1er et le 2nd recours, qui fait pourtant le succès de la médecine libérale auprès des Français. La multiplication des syndicats et l’augmentation des verticalités ont amplifié ce phénomène. Il faut cesser cette dérive très corporatiste et au contraire, rassembler la diversité dans l’union pour construire l’avenir ensemble.

Je favoriserai donc l’avènement d’Avenir Spé qui a toute sa place dans un syndicat polycatégoriel, seul capable de peser sur la négociation conventionnelle future.

De même je favoriserai toujours l’union syndicale car l’union, c’est la victoire de la médecine libérale et sociale dans l’intérêt des Français.

Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF