Communiqué intersyndical : Ségur de la Santé : un faux-semblant ?

L’annulation du Comité Ségur National piloté par Nicole Notat initialement prévue le 11 juin est incompréhensible… Les participants au Ségur de la Santé ont appris au dernier moment le report de cette réunion de synthèse et s’inquiètent de l’organisation chaotique de cette négociation engagée avec les Pouvoirs publics. Le manque de considération vis à vis des organisations professionnelles de la santé laisse planer un doute sur les objectifs réels du gouvernement et les engagements du Président de la République.

Nous demandons que le cadre méthodologique de cette concertation soit posé clairement et sereinement afin que le résultat soit à la hauteur des ambitions affichées. Les organisations syndicales ne peuvent pas travailler dans l’improvisation constante et en l’absence de moyens alloués. Le dialogue social ne doit pas être un simple affichage politique en vue des prochaines élections mais une véritable exigence de la vie en société.

Nous demandons que le calendrier de la phase de négociation annoncée et son cadre soient rapidement fixés.

Nous proposons une réflexion globale et partagée entre les professionnels et les usagers pour que la construction du système de santé modernisé au service de nos concitoyens puisse voir le jour au plus vite en garantissant un accès aux soins de qualité sur l’ensemble du territoire et une qualité de vie retrouvée pour tous les soignants.

 

Rachel Bocher,

Présidente de l’INPH

 

Thierry Amouroux,

Porte Parole du SNPI CFE CGC

 

Jean-Paul Hamon,

Président de la FMF

 

Jacques Tévidique,

Président de APH

Jean-François Cibien,

Vice Président APH

 

Emanuel Loeb,

Président de Jeunes Médecins

Justin Breysse,

Président de l’ISNI

Jean-Paul Ortiz,

Président CSMF

Jacques Battistoni
Président MG France 

 

Norbert Skurnik,

Président de la CMH

Sadek Beloucif,
Président du SNAM HP

Philippe Vermesch,

Président du SML

 

Vendredi, 12 juin, 2020