L’édito du Président

Jean Paul Ortiz Edito du président

Cabinet 2030 : il y a quelques années, on vendait sa patientèle, demain nous vendrons notre organisation médicale !

Février 2021

Cette grande idée, qui va changer le visage et la médecine libérale, est un véritable plan Marshall de la médecine de ville. C’est la raison pour laquelle elle figure en bonne place dans les projets politiques des médecins généralistes et spécialistes de la CSMF pour les élections aux URPS.

Conçu en collaboration avec la Maison de l’Innovation de la Médecine Spécialisée, le Cabinet 2030 s’organisera autour de l’innovation technique et organisationnelle. Il sera proposé quels que soient la spécialité et le mode d’exercice, il sera à géométrie variable et permettra de soigner plus et de soigner mieux, tout en préservant la vie personnelle du médecin libéral.

Le Cabinet 2030 sera un creuset d’innovations qui permettra au médecin de se concentrer sur son expertise en le déchargeant de tout ce qui peut entraver son quotidien. Il lui permettra de diagnostiquer, de soigner et de surveiller en présentiel ou à distance. De nouvelles technologies viendront l’épauler à l’intérieur comme à l’extérieur de son cabinet et le médecin sera connecté à ses confrères et à l’hôpital dans l’intérêt des patients.

Ce Cabinet 2030 nécessitera des investissements en innovation. Des aides devront être allouées par l’État : ce sera un des grands enjeux de la négociation conventionnelle future. Nous savons que l’État sera très attentif à cette proposition, car le Cabinet 2030 permettra de proposer une offre de soins plus étoffée aux patients de notre pays.

Cette organisation médicale aura ainsi une valeur ajoutée qui sera labélisé, et permettra au médecin de vendre son entreprise médicale lorsqu’il décidera de cesser son activité.

Un juste retour des choses pour ceux qui auront capitalisé dans l’innovation. Il y a quelques années on vendait sa patientèle, en 2030 (et peut-être même avant) on vendra son organisation.

Un Cabinet 2030 témoin sera exposé au siège de la CSMF dès le 1er octobre 2022 pour l’inauguration du siège rénové de la CSMF et il sera présenté en région dans le cadre de la caravane de l’innovation.

Ensemble construisons la médecine libérale de demain.

Jean-Paul Ortiz
Président de la CSMF