Communiqué de presse

2022 – 2027 : La CSMF demande une médecine libérale ambitieuse pour la France et la santé des Français

La CSMF, premier syndicat de médecins libéraux de France, dont les valeurs humanistes et sociales sont le ciment de son histoire, appelle l’ensemble des médecins libéraux à voter dimanche prochain.
La CSMF rejette le programme santé de Madame Le Pen pour des raisons éthiques et de santé publique.

La CSMF veut, pour la France, une médecine libérale et sociale ambitieuse qui doit se construire autour de l’innovation, de l’expertise, de la coordination et de la formation, gages de performances pour la santé des Français. Nous appelons Monsieur Macron à répondre à ces enjeux et à prendre une position claire en faveur de la médecine libérale.

La CSMF dit stop à la « casse » dont a été victime la médecine libérale durant les deux dernières années, et demande pour les médecins libéraux un Ségur de la Santé de la médecine libérale dont la concrétisation sera la prochaine convention médicale.

Si les médecins libéraux ont des devoirs, ils ont aussi des droits. Dans ce sens :
La CSMF s’opposera à toutes formes coercitives contre la liberté d’installation,
La CSMF s’opposera à toutes formes de salariat plus ou moins déguisé des médecins libéraux,
La CSMF s’opposera à toutes formes de transferts de compétences sans l’accord des médecins libéraux,
La CSMF s’opposera à toutes les formes d’organisations qui mettraient la médecine libérale sous tutelle de l’Hôpital.

Si la CSMF reconnait qu’une nouvelle organisation de soins est nécessaire pour améliorer l’accès aux soins des Français, elle souhaite disposer proportionnellement, dans la prochaine convention, des moyens qui ont été alloués à l’Hôpital pour apporter une solution pérenne à ce qui est une priorité pour notre pays, la santé de nos compatriotes.

Dr Franck Devulder – Président
06 14 09 64 56
franck.devulder@csmf.org

Relations presse : Adrien Chapron
01 43 18 88 17 / com@csmf.org