Comptes de la Sécu : les efforts de la médecine de ville seront-ils enfin reconnus ?

La Commission des comptes de la Sécurité Sociale (CCSS), qui s’est tenue ce matin et à laquelle la CSMF participe, a fait part de son inquiétude. Le déficit de la Sécurité Sociale devrait à nouveau se creuser en 2019, du fait d’un ralentissement de la conjoncture économique et de l’impact des mesures sur le pouvoir d’achat pour répondre à la crise des Gilets Jaunes.

Loi de santé : le Sénat prêt à créer une « sous-médecine » dans les zones « sous-denses » ?

Le Sénat, qui examine cette semaine le projet de loi de santé, a adopté hier un amendement qui transforme la dernière année du troisième cycle en médecine générale et quelques autres spécialités (lesquelles ? sur quels critères ?) en « une année de pratique ambulatoire en autonomie, en priorité dans les zones sous-denses ».

Communiqué intersyndical - Fin annoncée du remplacement : tous concernés, tous mobilisés !

Ce lundi 3 juin débute l’examen par le Sénat du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé. Ce texte comprend un amendement adopté en Commission qui vise à limiter la durée du remplacement des médecins.

Loi de santé : les bonnes et les moins bonnes idées du Sénat

La Commission des affaires sociales du Sénat s’est réunie cette semaine pour examiner le projet de loi de santé. La CSMF, attentive, se félicite de la reprise de certains de ces amendements et de certaines propositions, tout en regrettant d’autres dispositions en défaveur de la médecine libérale.

Parmi les bonnes initiatives, notons que la Commission des affaires sociales du Sénat :

Réforme des retraites : les médecins refusent d’être les dindons de la farce

La CSMF a participé activement aux discussions sur la réforme des retraites, pilotées par le Haut-Commissariat à la réforme des retraites (HCRR). Arrivant bientôt au terme de la concertation, il reste encore beaucoup de questions en suspens :

25e Université d'été de la CSMF : demandez l'avant-programme !

L'Université d'été de la CSMF est devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable dans l'univers de la santé et plus particulièrement de la médecine libérale.

Pour célébrer sa 25e année, l'Université d'été de la CSMF change de lieu et se déroulera au Palais des Congrès d'Antibes-Juan-les-Pins, du 13 au 15 septembre 2019. Cette édition aura pour thème :

Négociations assistants médicaux : rien n’est joué pour la CSMF

La CSMF a participé hier à la dernière et longue séance de négociations au sujet des assistants médicaux. Sept heures ont été nécessaires pour finaliser un texte qui, bien que comportant des avancées, doit être encore analysé sur certains points.

Plusieurs dispositions significatives ont été obtenues :

Les déserts médicaux ne doivent pas être un prétexte à l’ubérisation de la médecine

120 élus ont lancé dans une tribune publiée le 4 mai dans Le Journal du Dimanche, un appel aux pouvoirs publics pour déréglementer le développement de la télémédecine et en faire l’arme absolue contre les déserts médicaux.

Intrusion à la Pitié-Salpêtrière : les lieux de soins doivent toujours être préservés !

Une limite intolérable a été franchie hier. Les lieux de soins, que ce soient les hôpitaux ou les cabinets médicaux, ont toujours été des lieux de lien social d’une neutralité absolue. Même dans les périodes difficiles, voire les climats insurrectionnels, les lieux de soins ont été des lieux « sacrés », intouchables, réservés à apporter de l’aide à des personnes vulnérables.

Nouvelle hausse des violences contre les médecins : jusqu’à quand ?!

D’après l’Observatoire de la sécurité du Conseil de l’Ordre des Médecins, l’année 2018 est de nouveau une année noire pour les médecins : 1126 agressions ont été déclarées soit une augmentation de 8,8%. Les départements du Nord et des Bouches-du-Rhône sont les plus touchés, mais aucune zone n’est épargnée, y compris les beaux quartiers et les zones rurales… Les médecins généralistes sont les plus exposés (70%) mais toutes les spécialités médicales sont concernées.