Stratégie nationale de santé 2017 : la CSMF demande du concret

Agnès Buzyn a présenté aujourd’hui les travaux de la stratégie nationale de santé (SNS) pour les années 2017-2022. S’appuyant sur un rapport du HCPS, elle a défini 4 axes prioritaires : la prévention et la promotion de la santé, la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé, la nécessité d’accroitre la pertinence et la qualité des soins et l’innovation.

Surcharge des urgences hospitalières : la vision partielle du Sénat

Le rapport du Sénat qui vient de paraître sur les urgences hospitalières ne traite qu’une partie des dysfonctionnements de notre système de santé. Tout un chapitre est consacré aux « carences de la médecine de ville » qui expliqueraient l’encombrement des services d’urgences. Si un certain nombre de propositions vont dans le bon sens, comme le tiers payant intégral sur l'assurance maladie obligatoire pour la permanence de soins ambulatoires, d’autres solutions avancées sont loin d’être suffisantes.

La CSMF appelle Agnès Buzyn à joindre les actes à la parole

« Je saurai vous écouter et vous soutenir », a déclaré Agnès Buzyn lors de son discours aux Rencontres de la Baule la semaine dernière. Pourtant, la parution au Journal Officiel ce jour de l’arrêté relatif à la commission prévue à l’article 99 de la LFSS 2017, semble démontrer le contraire.

Depuis près d’un an, la CSMF s’est mobilisée contre les dispositions de cet article qui signe le retour de la maitrise comptable et la mainmise de l’Etat sur la convention médicale.

Hausse de CSG et fin du RSI : la CSMF reste sur ses gardes

La CSMF a lu avec attention l’ensemble des mesures du « programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants » présenté aujourd’hui par le Premier ministre.

Hausse de la CSG : vers la fin du secteur 1 ?

Le contrat conventionnel entre les médecins libéraux et l’Assurance Maladie repose sur un accord donnant-donnant : le respect des tarifs conventionnels en secteur 1 contre la prise en charge des cotisations sociales (cotisations maladie et une part des cotisations retraite).

Oui au tiers payant possible et facile, non au tiers payant obligatoire pour tout et pour tous

La CSMF salue la clarification de la position d’Agnès Buzyn qui a affirmé aujourd’hui que le tiers payant « a vocation à être généralisable », c’est-à-dire facultatif, après les hésitations gouvernementales pendant l’été.

La CSMF rappelle qu’elle est favorable à un tiers payant social, laissé à l’appréciation du médecin en fonction de la situation du patient.

Amiens - mercredi 18 octobre 2017 - "Gestion du cabinet médical"

(sans espace)
(sans espace)

Troyes - mercredi 11 octobre 2017 - "Gestion du cabinet médical"

(sans espace)
(sans espace)

Chartres - mercredi 27 septembre 2017 - "Gestion du cabinet médical"

(sans espace)
(sans espace)

Strasbourg - mercredi 20 septembre 2017 - "Gestion du cabinet médical"

(sans espace)
(sans espace)