NIVEAU 4 – Consultations très complexes (60 €) - Entrée en vigueur 01/11/17

Création de consultations au 01/11/17 :

  • Consultation spécifique pour initier la prise en charge d’un patient atteint d’une maladie auto-immune avec atteinte viscérale ou articulaire ou d’une vascularite systémique, par un rhumatologue, un dermatologue ou par un médecin spécialiste en médecine interne, S1 et OPTAM, majoration MAV (Maladie Atteinte Viscérale) de 30 €
  • Consultation initiale d’information du patient et de mise en place d’une stratégie thérapeutique pour les patients atteints de cancer ou de pathologie neurologique grave ou neurodégénérative, réalisée par le médecin, S1 et OPTAM, majoration MIS (Majoration pour information Initiale et mise en place de la Stratégie thérapeutique) de 30 €
  • Consultation initiale d’information et organisation de la prise en charge en cas d’infection par le VIH, S1 et OPTAM, majoration PIV (Prise en charge Infection VIH)  de 30 € 
  • Consultation initiale d’information et organisation de la prise en charge pour le suivi d’un patient chez qui a été institué un traitement par biothérapie (anti- TNF alpha), réalisé par le rhumatologue, ou le médecin de médecine interne si c’est lui en cas de polyarthrite rhumatoïde active, de spondylarthrite ankylosante, de rhumatisme psoriasique, réalisée par le gastroentérologue en cas de maladie de Crohn ou de rectocolite hémorragique, S1 et OPTAM, majoration MPB (Majoration pour traitement par biothérapie TNF alpha), de 30 €
  • Consultation de synthèse d’un patient en insuffisance rénale chronique terminale dans le cadre de la mise en route d’un dossier de greffe rénale, réalisée par le néphrologue, S1 et OPTAM, majoration IGR (Insuffisance Greffe Rénale) de 30 €
  • Consultation initiale d’information des parents et organisation de la prise en charge réalisée par le gynécologue-obstétricien, en cas de malformation congénitale ou de maladie grave du fœtus, diagnostiquée en anténatal, S1 et OPTAM, majoration MMM (Majoration pour prise en charge Malformation congénitale et Maladie grave du fœtus) de 30 €
  • Consultation initiale d’information des parents et organisation de la prise en charge réalisée par le chirurgien pédiatrique, en cas de malformation congénitale grave nécessitant une prise en charge chirurgicale, majoration de 30 €, dénommée CPM (Consultation Pédiatrique Malformation ), S1 et OPTAM - 01/11/17

-> Les codes majoration IGR, CPM, MMM, MIS, PIV, MPB et MAV doivent être inscrits dans le dossier médical du patient.
Le code MTX est à transmettre sur la feuille de soins (électronique ou papier) afin de ne pas permettre l'identification des pathologies des assurés.


  • Consultation de suivi de l’enfant présentant une pathologie chronique grave ou un handicap neuro-sensoriel sévère nécessitant un suivi régulier réalisée par un pédiatre S1, majoration EPH (Enfant Pathologie handicap) de 60 €. Cette consultation pourrait être facturée une fois par trimestre.
  • Consultation de suivi des enfants de moins de 7 ans, nés grands prématurés de moins de 32 SA plus 6 jours, ou atteints d’une des trois pathologies congénitales graves, réalisée à tarif opposable par un pédiatre, majoration CGP (Consultation Grand Prématurés) de 60 €. Cette consultation très complexe pourra être facturée 2 fois par an.

-> Les codes consultation CGP et EPH doivent être inscrits dans le dossier médical du patient. 
Le code CCE est à transmettre sur la feuille de soins (électronique ou papier) afin de ne pas permettre l'identfication des pathologies des assurés.
Pas cumulables avec MPC et MCS. 


  • Visite longue (VL) réalisée au domicile du patient par le médecin traitant des patients atteints de pathologies neurodégénératives, valorisée à hauteur de 60 €. Cotation 3 fois/an maximum

Majoration pour le suivi des personnes âgées

La MPA versé trimestriellement et calculée sur la base de 5 €/consultation ou visite réalisée pour les patients de plus de 80 ans et intégrée dans le forfait structure : forfait patientèle (MTF) pour les médecins traitants.
Elle continue d’être versée aux médecins qui ne sont pas le médecin traitant du patient ou pour les généralistes en l’absence du médecin traitant - Réservée S1 et OPTAM

Revenir au sommaire