Focus "Hiérarchisation des actes"

Retourner au sommaire principal


Pourquoi la CSMF a dit NON ?

La hiérarchisation des actes, défendue par la CSMF, a été dénaturée par la nouvelle convention. Dans une logique d’exclusion, la CNAM a complexifié le dispositif à l’extrême (ex. pour la prise en charge de la tuberculose : CS + MPC + MCS + MPT). Elle a par ailleurs tué la grille tarifaire sur 4 niveaux élaborée par la CSMF en la réservant à quelques spécialistes de secteur 1 et encore, dans de rares situations. Et rien pour les secteurs 2 !