CSMF Actu du 6 octobre 2015

CSMF Actu du 06 octobre 2017

Lévothyrox : faites le point sur les prescriptions

Le Lévothyrox a suscité de nombreuses inquiétudes chez les patients, certains d’entre eux se plaignant d’effets secondaires. De nouveau disponible depuis le 2 octobre, l’ancienne formule du Lévothyrox – soit l’Euthyrox - l’est toutefois dans des quantités limitées et pour une durée déterminée. Sa prescription est donc réglementée, tout comme les autres alternatives au Lévothyrox.

A la mi-octobre, les professionnels de santé auront donc la possibilité de prescrire quatre médicaments en tenant compte de la situation de chaque patient :

  • L’Euthyrox du laboratoire Merck (équivalent à l’ancienne formule du Lévothyrox) ne pourra être prescrit qu’en dernier recours (persistance des effets indésirables et après réajustement de la posologie du Lévothyrox). L’ordonnance devra explicitement comporter la mention « Euthyrox » ;
  • Le Lévothyrox du laboratoire Merck. Si le médicament est bien toléré par le patient, le traitement ne devra pas être changé ;
  • La L-Thyroxine en gouttes du laboratoire Serb sera réservée en priorité aux enfants de moins de 8 ans et aux personnes présentant un trouble de la déglutition ;
  • La L-Thyroxin Henning comprimé du laboratoire Sanofi sera disponible, de manière pérenne, à la mi-octobre.

Télécharger la brochure d’information destinée aux patients

Télécharger la brochure d’information destinée aux professionnels de santé

Initiative en régions : un cabinet éphémère pour lutter contre la pénurie médicale

Alors qu’Agnès Buzyn présentera son plan de lutte contre les déserts médicaux le 13 octobre prochain, les médecins libéraux se retroussent les manches et innovent dans l’organisation de l’offre de soins au niveau local. Depuis le 2 octobre, la municipalité de Pontarlier (25), soutenue par la CSMF locale et l'URPS-ML de la région, teste une formule innovante : un cabinet médical éphémère.

Le principe de cette structure ? Des médecins volontaires y assurent en alternance une permanence, du lundi au vendredi. Le Dr Stéphane Attal, médecin généraliste et président de la CSMF du Doubs, fait partie des cinq praticiens qui tentent aujourd’hui l’aventure. Afin d’attirer les professionnels de santé, l’ARS prend en charge leurs frais de transport et assure même un revenu minimum pour leur vacation.

A la mi-octobre, un premier bilan de cette opération sera dressé, mais celle-ci semble déjà faire des émules : les habitants de Pontarlier saluent la mesure et d’autres médecins ont déjà candidaté pour rejoindre la structure.

Visionner le reportage de France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Consulter le plan de la CSMF pour lutter contre les déserts médicaux

Planète Médecins : le dernier numéro est disponible en replay

La ministre de la Santé a fait de l’accès aux soins partout et pour tous un axe prioritaire de la Stratégie nationale de santé. Pour la CSMF, les médecins libéraux, en tant qu’acteurs de soins de proximité, ont un rôle déterminant à jouer dans la structuration territoriale des soins. Dans quelle mesure la profession peut-elle intervenir et avec quels moyens ?

En compagnie des Drs Christian Espagno (directeur du pôle "Déploiement et maintenance" de l'ANAP) et Eric Perchicot (ancien président du SNSMCV et principal acteur d’un regroupement de cardiologues dans le Vaucluse), le 3e numéro de Planète Médecins est revenu sur ces enjeux majeurs. Preuve de la mobilisation de la profession sur le terrain, deux reportages, tournés dans les cabinets des Drs Pierre-Marie Coquet à Maubeuge (Nord) et Jean-Pierre Peigné à Loches (Indre-et-Loire), ont également été diffusés lors de l’émission.

Vous souhaitez partager une expérience dans ce domaine, réagir ou commenter l’émission sur Twitter ? Utilisez le hashtag #PlanèteMédecins.

(Re-)voir l’émission « Médecins libéraux : à la conquête des territoires »

Vaccination obligatoire : la CSMF soutient la politique du gouvernement

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a été lancée cette semaine. Par le biais d’un communiqué de presse commun, la CSMF rappelle l’importance vitale de la vaccination, et renouvelle son soutien à la ministre de la Santé concernant l’extension de l’obligation vaccinale des enfants en 2018. Au vu du recul de la couverture vaccinale, de la désinformation et des hésitations grandissantes, passer par l’obligation est aujourd’hui devenu un « mal nécessaire » pour garantir la protection de tous. Mais cette décision doit aussi s’accompagner de communication, de pédagogie et de prévention, éléments indispensables pour rétablir la confiance des Français en la vaccination.

Une nouvelle expérimentation débute également en Rhône-Alpes-Auvergne et Nouvelle-Aquitaine : les pharmaciens volontaires peuvent administrer le vaccin antigrippal. Comme l’a rappelé le Dr Jean-Paul Ortiz cette semaine sur Europe 1, ce n’est pas en multipliant les administrateurs de vaccins que nous pourrons améliorer la couverture vaccinale. Et d’ajouter, outre la défaillance des outils actuels de transmission de l’information entre pharmacien et médecin, que seule la prévention sera à même de faire reculer la défiance de la population à l’égard des vaccins. En matière de prévention, le médecin - de par sa connaissance fine du patient et les liens qu’il a su construire avec lui – reste l’acteur le mieux placé. « Il faut que les personnes vulnérables puissent trouver auprès de leur médecin traitant la réponse à leurs interrogations. Et c'est avec le médecin qu'on a le plus confiance et qu'on a le plus de dialogue », a ainsi souligné le Dr Ortiz.

Lire le communiqué de presse commun sur la vaccination

(Ré-)écouter l’intervention du Dr Jean-Paul Ortiz sur Europe 1 (dès 30'20)

Classification des métiers dans les cabinets médicaux : médecins employeurs, votre avis compte !

La nécessité de revoir la classification des métiers dans la branche fait l’unanimité au sein des organisations syndicales de salariés et d’employeurs de la branche.

Plusieurs raisons : les métiers, de même que l’architecture des diplômes, ont évolué (LMD, réingénierie des diplômes paramédicaux notamment), et de nouveaux métiers ont fait leur apparition au sein des cabinets médicaux. L’engagement de la branche dans une refonte du système de classification permet aussi de témoigner du dynamisme de négociation et constitue, dans un contexte de volonté de regroupement des branches, un gage de pérennité de celle des cabinets médicaux.

Afin de préparer au mieux les négociations qui s’ouvrent, nous vous remercions de bien vouloir répondre à ce rapide questionnaire.

Accéder au questionnaire

Soirées « Gestion du cabinet médical » en régions : à vos agendas !

Actualités fiscales, gestion administrative et comptable, etc. : maîtrisez la gestion de votre cabinet médical sur le bout des doigts en vous inscrivant à l’une de nos rencontres en régions.

Les prochains rendez-vous de la CSMF auront lieu à Troyes (le mercredi 11 octobre) et Amiens (le mercredi 18 octobre). Intéressé(e) ? Nos capacités d’accueil étant limitées, réservez vite votre place en ligne.

Consulter le programme et s’inscrire à l’une des sessions

Agenda
  • Mercredi 11 octobre : Soirée CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite » à Troyes – Domus Medica, 42 rue de la paix, 10 000 Troyes – Inscription et programme
  • Mercredi 18 octobre : Soirée CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite » à Amiens - Espace Santé, 1 bis rue Maurice Ravel, 80 000 Amiens –Inscription et programme
  • Mercredi 26 octobre : 4e numéro de Planète Médecins, diffusé à 19h30 sur le site de Fréquence M : « La retraite du médecin libéral »
  • Samedi 25 novembre : Etats Généraux de la Médecine Spécialisée, organisés par l’UMESPE-CSMF – Maison de la Chimie, 28 rue Saint-Dominique, 75 007 Paris – Inscription
  • Découvrez le calendrier complet des prochaines soirées CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite »
Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

www.csmf.org

INTERFIMO