CSMF Actu du 3 mars 2017

CSMF Actu du 3 mars 2017

Discrimination de l'avantage maternité des médecins : quelle injustice !

L’avenant à la convention sur l’avantage maternité a été approuvé par trois syndicats le 1er mars, bien que la CSMF ait refusé de signer ce texte purement dogmatique.

Comme la CSMF Jeunes Médecins le dénonçait depuis de nombreux mois, ce texte favorise les femmes médecins de secteur 1 et OPTAM par rapport aux femmes médecins installées en secteur 2.

La CSMF Jeunes Médecins ne peut cautionner et accepter cet avenant conventionnel qui impose une telle différence. Comment relancer l'installation libérale des jeunes médecins, lorsqu’ils se savent pénalisés avant même d'exercer?

Par ailleurs, un avenant conventionnel « télémédecine » a été signé, limité exclusivement à 2 actes en EHPAD. Quel manque d’ambition et de modernité, alors que le numérique envahit le monde de la santé dans tous les domaines !

En savoir plus

Non au sabotage de l’imagerie médicale : la FNMR lance une série d’action

L’UNCAM reste ferme sur sa décision d’appliquer les deux mesures qui pénalisent les structures de radiologie en secteur libéral, mais aussi à l’hôpital. La baisse de la valeur des forfaits techniques et la suppression du modificateur Z vont amplifier le mouvement de fermeture des cabinets radiologiques de proximité.

Face à cet entêtement, la FNMR lance une série d’actions fortes :

- Une information large des patients, notamment au travers d’affiches et de dépliants

- Une journée nationale de grève le 23 mars

- Une grève de la prise de rendez-vous téléphoniques en IRM du 23 au 31 mars

- Une pétition en ligne pour que les patients puissent manifester leur soutien

La CSMF soutient la FNMR et toute la profession de radiologie dans ce bras de fer avec la CNAM car ce sont la qualité et l’avenir de la radiologie, donc de la santé des Français, qui sont en jeu.

En savoir plus

#DENTger, "Marisolde vos dents" : La CSMF apporte son soutien aux chirurgiens-dentistes

La CSMF soutient les chirurgiens-dentistes dans leur lutte contre la mise en œuvre du règlement arbitral que le gouvernement souhaite imposer suite à l’échec de la négociation d’un avenant conventionnel.

Les syndicats dentaires, dont la CNSD, les étudiants et les internes en chirurgie dentaire ont appelé l’ensemble de la profession à une journée d’action nationale le 3 mars. Un rassemblement, auquel a participé le président de la CSMF pour apporter le soutien des médecins libéraux à l’ensemble du secteur dentaire, en lutte contre la rigidité de la ministre depuis plusieurs mois, s’est tenu à Paris, non loin du ministère de la santé.

La CSMF condamne l’intervention permanente du gouvernement dans le système conventionnel. La mainmise de l’Etat s’est déjà illustrée dans la baisse d’autorité des tarifs des radiologues libéraux.

Le CNPS effaré des propos de Catherine Lemorton, présidente de la Commission des Affaires sociales à l’Assemblée nationale

Le CNPS, dont fait partie la CSMF, s’élève contre les propos tenus par Catherine Lemorton qui estime que les professionnels de santé sont des « fausses professions libérales », « subventionnées par la Sécurité sociale et les complémentaires ».

Le CNPS rappelle que les professionnels de santé libéraux ne perçoivent aucune subvention. Ils reçoivent de leurs patients, directement ou indirectement, des honoraires. C’est en acceptant de modérer leurs honoraires dès lors qu’un patient relève du champ de la sécurité sociale que les professionnels de santé libéraux assurent l’égalité de l’accès aux soins.

Le CNPS rappelle une nouvelle fois son attachement au modèle de solidarité apporté par la sécurité sociale au bénéfice des patients et réclame le retour à un vrai dialogue conventionnel qui permet une relation équilibrée et respectueuse des professionnels de santé.

En savoir plus

Ne manquez pas les soirées CSMF, "Gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite"

Pour tout savoir en une soirée sur la gestion de votre cabinet, la CSMF organise une série de réunions « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite ». Actualités fiscales, gestion administrative et comptable, mais aussi préparer l’avenir et sa retraite : vous saurez tout grâce à nos experts.

Les prochaines réunions ont lieu le 30 mars à Rouen et le 12 avril à Besançon. Plusieurs autres soirées sont prévues tout au long de l’année à Mulhouse, Toulouse, Strasbourg, Chartres, Troyes, Amiens, Nantes et Bordeaux.

Programme complet et inscription en ligne

Convention collective du personnel des cabinets médicaux : augmentation de la grille des salaires au 1er janvier 2017

Les syndicats d’employeurs et de salariés viennent de signer un accord applicable au 1er janvier 2017, augmentant de 1 % la grille des salaires.

La nouvelle valeur du point est fixée à 7,45 €.

Pour rappel, cette augmentation est applicable rétroactivement au 1er janvier 2017 aux médecins employeurs adhérant à l’une des centrales syndicales signataires (si les salaires de base du cabinet sont supérieurs aux minimas conventionnels, la revalorisation n’est pas obligatoire). Pour les autres employeurs, elle sera applicable à la date de l’extension à paraître au Journal Officiel.

En savoir plus

Agenda
  • 30 mars : Soirée CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite » à Rouen - Lieu : Hôtel Mercure Rouen Champ de Mars, 12 Bis Avenue Aristide Briand, 76000 Rouen - Programme et inscription
  • 30, 31 mars et 1er avril : Congrès de Médecine Générale – Palais des congrès de Paris
  • 12 avril : Soirée CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite » à Besançon - Hôtel Mercure Parc Micaud, 3 Avenue Edouard Droz 25000 Besançon - Programme et inscription
  • Découvrez le calendrier complet des Soirées CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite »
  • 8, 9 et 10 septembre : 23e Université d'été de la CSMF – Presqu’île de Giens
Suivez toute l'actu de la CSMF

Facebook

Twitter

www.csmf.org

INTERFIMO

SCAMED