CSMF Actu du 29 septembre 2017

CSMF Actu du 29 septembre 2017

Planète Médecins : la dernière émission est disponible en replay !

Acteurs de santé de proximité, les médecins libéraux ont un rôle déterminant à jouer en ce qui concerne l'organisation de l'offre de soins dans les territoires. Pourquoi la profession doit-elle participer activement à la territorialisation de la santé ? Comment fonctionnent les dispositifs existants ? Quels sont les leviers d'amélioration ?

A l’occasion du 3e numéro de Planète Médecins, diffusé le 27 septembre sur le site de Fréquence M, la CSMF a abordé l’ensemble de ces questions avec les Drs Christian Espagno, directeur du pôle "Déploiement et maintenance" de l'ANAP, et Eric Perchicot, ancien président du SNSMCV et principal acteur d’un regroupement de cardiologues dans le Vaucluse. Les Drs Pierre-Marie Coquet à Maubeuge (Nord) et Jean-Pierre Peigné à Loches (Indre-et-Loire) nous ont également expliqué les initiatives menées sur le terrain par les médecins libéraux.

(Re-)voir l’émission « Médecins libéraux : à la conquête des territoires »

Un ONDAM loin des enjeux de la médecine libérale

Suite à la présentation des comptes de la Sécurité Sociale hier, la CSMF rappelle les efforts consentis par la médecine de ville pour tenir l’ONDAM 2017, contraint à 2,2%. Pour 2018, l’ONDAM pour les soins de ville, fixé à 2,4%, reste insuffisant au regard des nombreux défis que la médecine libérale devra relever.

Développer la prévention, offrir un accès aux soins partout et pour tous et améliorer la pertinence des soins nécessitent de réels moyens et sortir d’une logique purement comptable.

Afin de réaliser le virage ambulatoire dont le pays a tant besoin, la CSMF appelle à un plan d’investissement ambitieux pour la médecine de ville.

En savoir plus

(Re-)voir l’intervention du Dr Jean-Paul Ortiz dans l’émission Sénat 360

Grand Plan d’Investissement en santé : des miettes pour la médecine libérale

Cinq milliards d’euros d’ici 2022 pour la santé, c’est le chiffre annoncé par le gouvernement lors de sa présentation du Grand Plan d’Investissement le 25 septembre dernier. Avec 4 milliards d’euros alloué à l’hôpital, la CSMF pointe du doigt une réelle inégalité de traitement avec la médecine de ville.

Autres arbitrages et non des moindres : les 400 millions d’euros, qui seront attribués au développement des maisons et centres de santé, excluent ipso facto la médecine spécialisée libérale. Enfin, la maigre enveloppe dédiée au déploiement de la télémédecine (50 millions d’euros) ne permettra pas d’assurer la transition numérique et de développer l’innovation en santé, pourtant nécessaire au regard des enjeux à venir.

En savoir plus

Avis de consultant : ce qui change au 1er octobre

La convention médicale de 2016 prévoit la revalorisation de l’avis ponctuel de consultant et la déconnection de la valeur de la consultation C. Cinq nouveaux codes prestations sont donc créés.

De même, l’introduction du médecin traitant de l’enfant entraîne une réécriture de l’avis ponctuel de consultant.

Un avis consultant est un avis d’expert dans le cadre du parcours de soins et le spécialiste consulté s’engage par-là à ne pas prendre en charge ce patient sur le plan thérapeutique. Il ne doit pas avoir vu le patient dans les quatre mois précédents, pour la même pathologie.

En savoir plus sur les modalités d’application de l’avis de consultant

Classification des métiers dans les cabinets médicaux : médecins employeurs, votre avis compte !

La nécessité de revoir la classification des métiers dans la branche fait l’unanimité au sein des organisations syndicales de salariés et d’employeurs de la branche.

Plusieurs raisons : les métiers, de même que l’architecture des diplômes, ont évolué (LMD, réingénierie des diplômes paramédicaux notamment), et de nouveaux métiers ont fait leur apparition au sein des cabinets médicaux. L’engagement de la branche dans une refonte du système de classification permet aussi de témoigner du dynamisme de négociation et constitue, dans un contexte de volonté de regroupement des branches, un gage de pérennité de celle des cabinets médicaux.

Afin de préparer au mieux les négociations qui s’ouvrent, nous vous remercions de bien vouloir répondre à ce rapide questionnaire.

Accéder au questionnaire

Avantages adhérent : profitez de bons plans !

En adhérant à la CSMF, vous profitez de nombreux avantages. Bénéficiez, par exemple, d’une remise de 50% pour tout abonnement annuel au Quotidien du Médecin, à La Revue du Praticien et à La Revue du Praticien-Médecine Générale. Profitez également de 30 euros de réduction pour toute première adhésion au Pack Sérénité de l’ACFM. Enfin, une remise de - 35% vous sera accordée pour toute adhésion à la CAHPP, centrale d’achat qui vous permettra d’équiper votre cabinet à moindres frais (bureautique, matériel médical et d’entretien, etc.).

Accéder aux avantages adhérent

Vous n’êtes pas encore adhérent à la CSMF ? Inscrivez-vous directement sur notre site.

Adhérer à la CSMF

Agenda

Mercredi 27 septembre : Soirée CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite » à Chartres – Novotel, 5 ter avenue Marcel Proust, 28000 Chartres – Inscription

Vendredi 6 octobre : Journée de rentrée du CNPS « Innover dans les territoires : les libéraux de santé s’engagent ! », à partir de 8h30 – Hôtel Crowne Plaza, 10 place de la République, 75 011 Paris – Programme et inscription

Mercredi 26 octobre : 4e numéro de Planète Médecins, diffusé à 19h30 sur le site de Fréquence M : « La retraite du médecin libéral »

Samedi 25 novembre : Etats Généraux de la Médecine Spécialisée, organisés par l’UMESPE-CSMF – Maison de la Chimie, 28 rue Saint-Dominique, 75 007 Paris – Inscription

1er et 2 décembre : Les Automnales du DPC au Novotel Paris Est, 1 avenue de la République, à Bagnolet

Découvrez le calendrier complet des prochaines soirées CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite »

INTERFIMO