CSMF Actu du 27 novembre 2015

CSMF Actu du 27 novembre 2015

Faire voter la loi de santé en catimini, pendant l’état d’urgence, ce n’est pas la France

Malgré les dramatiques événements dont la France a été victime le vendredi 13 novembre, Marisol Touraine s’obstine à faire voter sa loi de santé à laquelle les médecins s’opposent farouchement depuis plus d’un an. La CSMF s’indigne de cette méthode non démocratique qui va créer une rancœur durable auprès des médecins.

En savoir plus

Pacte territoire santé 2.0 : insuffisant, peut mieux faire

La ministre de la Santé a présenté un deuxième « pacte territoire santé » afin de lutter contre les déserts médicaux. Bien qu’il comporte tout un panel de mesures pour inciter les médecins à s’installer en libéral, ce plan n’est pas suffisant pour résoudre la question complexe des déserts médicaux. La CSMF regrette l’absence de vraies mesures pour développer la médecine ambulatoire.

En savoir plus

Atlas régionaux du CNOM : les déséquilibres régionaux s’accentuent

Le Conseil de l’Ordre publie tous les deux ans ses atlas régionaux de la démographie médicale. Cette édition 2015 confirme les tendances des études précédentes : l’augmentation du nombre de médecins retraités et la féminisation des jeunes générations de moins de 40 ans, avec des disparités fortes entre les régions.

La France est coupée en deux, entre d’une part les régions attractives où les effectifs médicaux sont en hausse, et d’autre part une grande « diagonale du vide » où les effectifs reculent. Et parce que l’analyse des données fait apparaître de fortes disparités entre les territoires, de nouveaux critères ont été intégrés pour corréler la population des médecins à la structure de la population générale, en s’appuyant sur plusieurs indicateurs sociodémographiques.

En savoir plus

« Médecine du futur » : de nouveaux travaux lancés par le gouvernement

Les ministères de la Santé, de l'Industrie et de l'Enseignement supérieur ont lancé mardi le début de travaux sur « la médecine du futur », dont le comité de pilotage devra présenter, d'ici à la fin du premier trimestre 2016, des propositions sur le développement d'innovations et premières mondiales de santé.

Le but est de valoriser les médecins, chercheurs et industriels français qui sont à l'origine de nombreuses premières mondiales et innovations de rupture et qui participent directement à l'émergence de la médecine de demain. Le gouvernement souhaite soutenir cette dynamique et renforcer les synergies entre tous les acteurs de l'innovation en santé.

 

 

Risque médical : taux de sinistres stables, plus de conciliation

La MACSF-Le Sou Médical confirme dans son panorama annuel du risque médical que le taux de sinistralité des médecins libéraux, plus exposés que les hospitaliers, se stabilise depuis deux ans. Concernant les décisions de justice, le nombre de médecins mis en cause est moins important que l’année précédente (370 en 2014 contre 495 en 2013) et pour la toute première fois, les commissions de conciliation ont été plus efficaces. Les procédures réglées par les commissions de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux (CCI) ont été plus nombreuses que celles résolues par les juges (419 contre 397).

En savoir plus

23e Congrès de l’UNAPL : faire entendre la voix des professions libérales

L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) a tenu son 23e Congrès national le 27 novembre à Paris sur le thème « en finir avec le french bashing ». En présence de Myriam El Khomri, ministre du Travail, et d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, il a été l’occasion pour son président, le Dr Michel Chassang, de revendiquer la légitimité de l’Union à devenir une organisation patronale représentative au niveau interprofessionnel, au même titre que le Medef, la CGPME et l’UPA, et de réclamer des mesures d’urgence pour faire face à la chute de l’activité de certains professionnels libéraux suite aux récents attentats de Paris.

Retraite : le Dr Thierry Lardenois élu président de la CARMF

Le conseil d’administration de la Caisse Autonome des Retraites des Médecins de France (CARMF), réuni le 20 novembre 2015, a renouvelé son bureau et élu président le Dr Thierry Lardenois, médecin généraliste de 55 ans, exerçant en secteur 1 à Angevillers en Moselle.

Après neuf années au conseil d’administration, il succède au Dr Gérard Maudrux qui a été à la tête de la CARMF pendant 18 ans.

Agenda

•             1er décembre : vote du projet de loi de santé à l’Assemblée nationale

•             à partir du 14 décembre : nouvelle lecture du projet de loi de santé au Sénat

•             11 février 2016 : Assises de la Médecine Libérale

Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

Nos communiqués de presse

 

 

INTERFIMO

SCAMED