CSMF Actu du 23 septembre 2016

CSMF Actu du 23 septembre 2016

Hausse de l’ONDAM 2017 : la CSMF reste prudente

Dans son rapport sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes émet des réserves importantes sur le respect d'un ONDAM à 1,75% en 2017. Elle suggère donc de geler des revalorisations en médecine de ville en cas de risque avéré de non-respect de l'ONDAM. La CSMF s'est aussitôt insurgée contre le risque de voir les médecins être payés en « monnaie de singe » en 2017 et voire en 2018.

Quelques heures plus tard, le ministre de l'économie a annoncé que l'ONDAM 2017 serait rehaussé à 2,1%. La CSMF a accueilli cette nouvelle avec prudence. Les prévisions d'un ONDAM de ville à 2,2%, contre 2% pour l'hôpital, permettront-elles le transfert des moyens nécessaires pour le virage ambulatoire ?

La CSMF interpelle le gouvernement pour qu'il joigne enfin les actes aux paroles.

En savoir plus ici et ici

Commission des comptes de la Sécu : une amélioration comptable qui cache une crise majeure

La médecine de ville a respecté en 2015 un ONDAM extraordinairement serré, alors que les dépenses des prescriptions hospitalières exécutées en ville (PHEV) représentent 22% de l'enveloppe « soins de ville » et progressent 4 fois plus vite que les dépenses de soins de ville.

Le virage ambulatoire n'est pas l'exécution en ville des prescriptions hospitalières, ni même quelques évolutions tarifaires dans une convention, mais l'attribution de moyens suffisamment importants pour restructurer l'organisation de la médecine de ville.

Pour la CSMF, les vertueux de la maîtrise des dépenses de santé méritent bien plus pour mettre enfin un terme à la crise de la médecine libérale.

En savoir plus

L’UNOCAM refuse de signer la convention : les faits donnent raison à la CSMF

Le feuilleton chaotique de la convention médicale se poursuit : après que l'un des syndicats signataires a appelé à ne pas respecter le calendrier, et qu'un autre a porté un pan entier du texte devant les tribunaux, l'UNOCAM a refusé de signer la convention.

Les dernières semaines donnent raison à la CSMF qui a refusé de s'engager en faveur de ce texte, exclusivement tarifaire et tourné vers le passé. La CSMF dénonce l'incohérence de certains et préfère se concentrer sur le véritable objectif : sauver et construire l'avenir de la médecine libérale.

En savoir plus

DPC : inscrivez-vous sans plus tarder

Depuis le 12 août 2016, l'enveloppe budgétaire allouée au DPC des médecins est suspendue. Vous avez confirmé, avant le 12 août, votre inscription auprès de l'ANDPC ? Nulle inquiétude, votre prise en charge et indemnisation seront assurées. Vous n'avez pas encore participé à un programme DPC en 2016 ? Il n'est pas trop tard pour vous inscrire et bénéficier, sous réserve de places disponibles, d'une prise en charge complète.

Pour toute demande de précision, n'hésitez pas à contacter directement Evolutis DPC au 01-43-18-88-28.

Découvrir les programmes DPC

Appel à projet thématique 2016 de la Fondation MACSF : « le secret professionnel, dans tous ses états»

La Fondation MACSF a pour but de soutenir des démarches qui contribuent à améliorer la relation entre patients et soignants. L'appel à projet de la session d'automne 2016 porte sur la thématique : « le secret professionnel ». Les équipes salariées d'établissements de santé et les organisations professionnelles de libéraux, ayant réalisé des process, actions, formations et/ou des supports de prévention au respect du secret professionnel, peuvent présenter leur candidature.

Début décembre 2016, la Fondation sélectionnera au maximum cinq de ces initiatives et valorisera chacune à hauteur de 5000€. Elle consacrera aussi 5000€ pour promouvoir ces projets à l'échelon régional et national.

Candidature à déposer en ligne avant le 30 octobre 2016 minuit sur la page dédiée de MACSF.fr

« Soins pour les Professionnels de Santé » : participez à la grande enquête sur la souffrance psychologique des soignants

L'association « Soins pour les Professionnels de Santé », dont le CNPS est partenaire, lance sa grande enquête annuelle. Les résultats de l'édition 2015 ont montré que près de 50% des professionnels de santé ayant répondu au questionnaire estiment avoir été en situation de souffrance dans leur carrière. Ils sont 80% à souhaiter être pris en charge dans un centre qui leur serait spécifiquement réservé, et de préférence éloigné de leur lieu d'exercice.

Cette deuxième enquête a pour objectif de déterminer les attentes concrètes des professionnels de santé face à ce constat alarmant et quels moyens mettre en place pour y remédier. Les conclusions seront mises en avant lors du colloque « Soigner les Professionnels de Santé vulnérables » organisé le 29 novembre 2016 à l'École du Val-de-Grâce.

Répondre au questionnaire en ligne (anonymat et non traçabilité des réponses)

Agenda
  • 27 septembre : Soirée CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite » à Perpignan - Lieu : Maison des Professions Libérales- 17, Bd Kennedy 66100 Perpignan - Inscription et programme
  • 7 octobre : Journée de rentrée du CNPS « Cap sur les élections présidentielles de 2017 : les Libéraux de santé font campagne pour un système de santé rénové » - Hôtel Crowne Plaza, 10 Place de la République, 75011 Paris – Programme et inscription
  • 12 octobre : Soirée CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite » à Metz / Woippy - Lieu : Syndicat des Médecins de la Moselle - Zone de Varimont - 10, route de Thionville 57140 Woippy - Inscription et programme
  • Découvrez le calendrier complet des soirées CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite »
  • 2 novembre : vote solennel du PLFSS 2017 à l’Assemblée nationale
  • 2 et 3 décembre : 4e édition des Automnales du DPCProgramme et inscription
Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

Notre site internet : www.csmf.org

INTERFIMO

SCAMED