CSMF Actu du 23 octobre 2015

CSMF Actu du 23 octobre 2015

Elections aux URPS : la CSMF, 1er syndicat en voix et sièges

A l'issue des résultats des élections aux URPS le 16 octobre dernier, la CSMF reste le premier syndicat de médecins libéraux en nombre de voix et d'élus. Néanmoins, cette édition 2016 a été marquée par un taux d'abstention record dans la profession (39,92% contre 44,6% en 2010, 46% en 2006 et 52,7% en 2000).

Le vote contestataire contre les syndicats en charge des responsabilités dans les régions s'explique en partie par un contexte national difficile, tant sur les plans économique et politique, que par la profonde crise que connaît la profession : augmentation des tâches administratives au détriment de la qualité des soins, prix de la consultation bien en-deçà du travail fourni, manque de considération des professionnels de santé exerçant en libéral, etc.

Lire le communiqué de la CSMF

Elections aux URPS : la CSMF, en tête dans 11 régions sur 17 en voix

Le nouveau découpage des régions brouille les cartes, rendant toutes comparaisons difficiles entre les territoires. Malgré tout, la CSMF est arrivée en tête dans 10 régions sur 17 pour les sièges : en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (19 sièges sur 60), en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente (26 sièges sur 80), en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (22 sièges sur 80), à La Réunion (14 sièges sur 30), en Centre-Val-de-Loire (11 sièges sur 40), en Corse (19 sièges sur 30), en Nord-Pas-de-Calais-Picardie (22 sièges sur 60), en Guadeloupe (26 sièges sur 30), en Guyane (9 sièges sur 10) et en Pays de la Loire (24 sièges sur 60).

Consulter les résultats de la CSMF, région par région

L’UNOF-CSMF appelle à un mouvement unitaire de tous les médecins généralistes libéraux

Selon toute vraisemblance, le projet de loi de Santé devrait faire l'objet d'une nouvelle lecture à l'Assemblée nationale le 17 novembre prochain. Devant un gouvernement sourd aux légitimes revendications des médecins généralistes, à l'heure où le Directeur de la CNAM annonce un renforcement des contrôles et des sanctions, l'UNOF-CSMF appelle la profession à réunir rapidement des assemblées générales unitaires afin de définir, ensemble, les modalités des prochaines actions de la mi-novembre.

Lire le communiqué de l'UNOF-CSMF

PLFSS 2016 (art. 52) : non à la remise en cause du contrat conventionnel des médecins !

Alors que le projet de financement de la Sécurité sociale pour 2016 (PLFSS) est actuellement examiné à l'Assemblée nationale, la CSMF appelle les députés à rejeter l'article 52 relatif aux cotisations des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés (PAMC). En effet, cet article instaure notamment une nouvelle taxe de 3,25% sur les honoraires non conventionnels pour les médecins cotisant à la CNAMTS. Une fois de plus, la CSMF déplore l'absence de négociation avec les professionnels de santé et l'ingérence de l'Etat dans les relations entre les médecins et l'Assurance maladie.

Lire le communiqué de la CSMF

DPC : la CSMF dénonce l’amputation budgétaire du dispositif

En 2015, le budget alloué au Développement Professionnel Continu (DPC) a été réduit à 85 millions d'euros, au lieu des 100 millions prévus en 2014. Alors que le budget 2014 n'a pas été entièrement dépensé, les inscriptions au DPC ont été quasi fermées, à l'exception de formations spécifiques. Pour la CSMF, il s'agit là d'une décision inadmissible. L'Etat, pourtant à l'origine de ce dispositif, manque à ses obligations en réduisant, toujours plus, l'enveloppe budgétaire allouée au DPC. Faciliter l'accès des médecins à ce dispositif et assurer l'ensemble de son financement relèvent de son devoir.

Lire le communiqué de la CSMF

Agenda
  • 27 octobre (à confirmer) : réunion de la Commission Mixte Paritaire pour le projet de loi de Santé / transmission du PLFSS au Sénat
  • 9 novembre (à confirmer) : examen du projet de loi de Santé en Commission des Affaires Sociales de l'Assemblée nationale / début d'examen du PLFSS au Sénat
  • A partir du 17 novembre (à confirmer) : nouvelle lecture du projet de loi de Santé à l'Assemblée nationale
Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

Nos communiqués de presse

INTERFIMO

SCAMED