CSMF Actu du 21 juillet 2017

CSMF Actu du 21 juillet 2017

Le plan de la CSMF pour mettre fin aux « déserts médicaux »

Après avoir rencontré les nouveaux responsables politiques, le Président de la CSMF, Jean-Paul Ortiz, a tenu à faire un point pré-estival pour aborder le problème des déserts médicaux auquel la ministre de la santé souhaite s’atteler dès septembre.

La CSMF a présenté ses solutions pour favoriser l’installation des médecins libéraux sur tout le territoire à travers quatre étapes : la formation, l’accès à la vie professionnelle, la vie professionnelle et la télémédecine.

La CSMF a également demandé à la ministre d’éclaircir sa position sur le tiers payant généralisé et de supprimer l’article 99 de la loi de financement de la sécurité sociale 2017 qui est l’expression même de la négation du dialogue conventionnel.

Lire la note de presse

Lire la synthèse des propositions de la CSMF

Quelle médecine pour les jeunes médecins, demain ? : revoir le dernier numéro de Planète Médecins

Pourquoi s’installer en médecine libérale ? Quand ? Où ? Comment ? Telles sont les questions qui ont été posées aux invités de Planète Médecins le 28 juin dernier.

Le président de la CSMF Jean-Paul Ortiz a en effet sondé les aspirations des jeunes médecins autour de l’installation en libéral et de l’évolution du métier.

Le replay de l’émission est disponible ICI

Ne manquez pas le prochain numéro de Planète Médecins le mercredi 27 septembre, en direct, à 19h30, sur le thème « médecins et territoires ».

Pour réagir à l’émission sur Twitter : #PlanèteMédecins

Hausse de la CSG et réforme des cotisations sociales : l’inquiétude pour les professions libérales

La réforme des cotisations salariales maladie et chômage introduite par une augmentation généralisée de la CSG dès 2018 interpelle l’UNAPL.

L’UNAPL demande au gouvernement de garantir l’équité pour les indépendants et en particulier les professions libérales qui doivent bénéficier de baisses de charges équivalentes à celles prévues pour les salariés, et cela y compris pour les professions libérales de santé conventionnées avec l’assurance maladie. Rappelons que l’assurance maladie prend en charge la quasi-totalité de la cotisation assurance maladie des médecins secteur 1.

La CSMF sera particulièrement vigilante sur cet avantage conventionnel : si sa suppression n’était pas compensée, il s’agirait d’une rupture du pacte conventionnel.

En savoir plus

Flash Actu Droit - Arnaques téléphoniques : le RSI appelle à la vigilance

Le régime social des indépendants (RSI) met en garde ses assurés contre des démarchages téléphoniques abusifs qui sévissent actuellement. Profitant de la confusion liée à l'annonce par le gouvernement de la suppression prochaine du RSI, "des usurpateurs multiplient les arnaques (faux appel de cotisations, provisions pour 2018, etc", alerte le régime sur son site internet.

Le premier procédé utilisé est le démarchage téléphonique : des sociétés usurpent l'identité d'institutions ou d'entreprises privées pour, notamment, récolter des données personnelles en prétextant l'inscription à un annuaire, vendre des services tels que des démarches pour éviter un contrôle, ou encore demander le paiement immédiat des cotisations.

Seconde technique : les spams vocaux, "appels indésirables" qui n'ont pour objectifs que de convaincre l'assuré d'appeler un numéro surtaxé. Par exemple lorsque le téléphone ne sonne qu'une seule fois et qu'un numéro, commençant par 089, 082, etc., s'affiche en appel en absence.

Dans tous les cas, rappelle le RSI, il ne faut pas divulguer par téléphone d'informations confidentielles, en particulier ses coordonnées bancaires.

Les assurés qui pensent avoir été victime d'une de ces escroqueries peuvent contacter leur caisse RSI pour le signaler.

ECN : baisses inquiétantes des postes d’internats dans plusieurs spécialités

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) et le Syndicat national des spécialistes des maladies du cœur et des vaisseaux (SNSMCV), affiliés à l’UMESPE-CSMF, déplore la baisse du nombre de postes ouverts à l’internat.

Le premier regrette qu’il n’y ait que 141 places offertes, au lieu des 200 espérés, qui seront insuffisantes pour combler les départs et alors que les délais de RDV en ophtalmologie sont parmi les plus longs. 170 postes sont offerts en cardiologie à la rentrée, au lieu de 208 auparavant et que 35% des effectifs partiront à la retraite dans les cinq ans.

La création de nouveaux DES, en gériatrie ou en médecine d’urgence par exemple, a mécaniquement fait diminué le nombre de postes en médecine générale, passant de 3 591 à 3313. Entre 2012 et 2017, la part des postes attribués à la spécialité est passée de 47% à 40%, alors que le manque de médecins généralistes est criant sur tout le territoire.

Les Automnales du DPC : les inscriptions sont ouvertes !

La 5e édition des Automnales du DPC se tiendra les 1er au 2 décembre prochains à Paris. Dans ce cadre, 35 séminaires, mono ou pluridisciplinaires, d’une ou deux journées, vous sont proposés.

Déclinées en programmes DPC indemnisés par l'Agence Nationale du DPC, les sessions de formation des Automnales du DPC sont opérées par vos organismes de formation habilités à dispenser des actions de DPC : l'ACFM, l'AFORSPE et FORMUNOF.

Afin que votre formation puisse être prise en charge, vous avez jusqu’au 30 juillet pour vous inscrire aux sessions proposées.

Consulter le programme et s’inscrire


Prochain CSMF Actu le 25 août.

Toute l’équipe de la CSMF vous souhaite un bel été et de bonnes vacances !

Agenda
  • 8, 9 et 10 septembre : 23e Université d'été de la CSMF – Presqu’île-de-Giens (Var)
  • Mercredi 27 septembre : 3e émission de Planète Médecins, diffusée à 19h30 sur le site de Fréquence M, et intitulée « Médecins et territoires »
  • 1er et 2 décembre : Les Automnales du DPC au Novotel Paris Est, 1 avenue de la République, à Bagnolet
  • Découvrez le calendrier complet des prochaines soirées CSMF « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite »
Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

www.csmf.org

INTERFIMO