CSMF Actu du 1er mars 2019

CSMF Actu du 1er mars 2019

Délivrance par les pharmaciens de médicaments non prescrits : c’est toujours non !

Des députés voudraient autoriser les pharmaciens à délivrer sans ordonnance certains médicaments, habituellement prescrits par le médecin. Les traitements concernés soignent des pathologies simples, qui peuvent en réalité cacher des pathologies plus graves. C’est le cas, par exemple, de la cystite. Dans un souci de bonne prise en charge des patients, il est indispensable qu’il n’y ait aucune confusion des rôles entre le médecin et le pharmacien : au médecin l’apanage du diagnostic et de la prescription médicale ; au pharmacien celui de la délivrance du médicament. S’il s’avérait nécessaire de faire évoluer les contours de ces métiers, la CSMF se dit prête à rencontrer les représentants des pharmaciens.

Lire le communiqué

Défendre l’honneur et la probité de la profession

Le Canard enchaîné, qui a eu accès à un pré-rapport de la Cour des comptes, a publié cette semaine un article fustigeant la gestion du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM). La CSMF, qui en a pris connaissance, a fait part de son étonnement. Si les faits évoqués s’avéraient être exacts, ils porteraient gravement atteinte à l’honneur et la probité de la profession. Elle espère que le rapport définitif ne confirmera pas ces assertions.

Lire le communiqué

Le point sur les négociations de l’ACI relatif à l’exercice coordonné

Ce jeudi 28 février, les syndicats représentatifs des professionnels de santé se sont retrouvés au siège de l’Assurance Maladie pour une 4e séance de négociation devant déboucher à terme sur la signature d’un accord conventionnel interprofessionnel (ACI) relatif à l’exercice coordonné. La CNAM est revenue sur les formes existantes de coordination de proximité (ESP, MSP et centres de santé), tout en abordant l’articulation possible entre ces structures et les futures CPTS. L’Assurance Maladie a ainsi proposé deux niveaux d'exercice coordonné complémentaires, l’un « en proximité du patient » (avec les MSP, ESP et centres de santé) et l’autre à l’échelle du territoire avec les CPTS.

La CSMF a demandé que la coordination soit reconnue sous toutes ses formes, et pas uniquement dans les cadres réglementaires décrits ci-dessus par la CNAM. Elle rappelle la nécessité de parvenir à un cadre attractif pour les CPTS, faute de quoi cette réforme serait vouée à un échec certain.

REPLAY - UNIVERS MEDECINS le 27 février : La fin de la liberté d’installation, la solution ?

Le 27 février dernier, la CSMF vous donnait rendez-vous pour le 18e numéro d’Univers Médecins, consacré à la liberté d’installation. Le projet de loi de santé prévoit, si nécessaire, un recours aux ordonnances pour réformer l’organisation territoriale du système de soins. Parallèlement, certains élus affichent une opposition franche à la liberté d’installation. Cette situation n’est pas sans susciter certaines inquiétudes chez les médecins libéraux.

Contraindre la liberté d’installation est-elle un remède pertinent pour faire reculer les déserts médicaux ou est-ce, au contraire, une fausse bonne solution ? Le Dr Jean-Paul Ortiz a souhaité confronter le point de vue d’un élu à celui des jeunes médecins, en invitant Jean-Pierre Door, député du Loiret, et Isabelle Riom, première vice-présidente de l’InterSyndicale Nationale des Internes (ISNI). L’équipe de tournage d’Univers Médecins est également partie à la rencontre du Dr Mickaël Riahi, médecin généraliste à Paris.

Le débat continue sur Twitter via le hashtag #UniversMédecins

(Re-)voir l’émission

Avec la CSMF, participez au Grand Débat National !

Jusqu’au 13 mars inclus, la CSMF invite la profession à répondre à un questionnaire en ligne dans le cadre du Grand Débat National. Il est important que chaque médecin libéral puisse s’exprimer quant à un meilleur accès aux soins dans les territoires et l’organisation de notre système de santé. Ces contributions feront l’objet d’une synthèse, qui sera restituée lors d’un numéro spécial du magazine Univers Médecins le mercredi 27 mars prochain, dans un « face à la presse » avec le président de la CSMF.

Répondre au questionnaire

Salaires dans les cabinets médicaux : répondez à l’enquête !

Dans le cadre des travaux que mène actuellement la Commission mixte paritaire de la Convention collective du personnel des Cabinets Médicaux pour élaborer une nouvelle grille de classification, et afin de fixer les salaires minima pour chaque emploi repère en restant au plus près des minima de l’ancienne grille et des pratiques actuelles des structures, il est nécessaire de connaître la situation réelle des salaires dans les cabinets.

Pour ce faire, nous vous remercions de bien vouloir compléter le questionnaire ICI.

Pour consulter la correspondance des postes entre l’ancienne et la nouvelle grille (document provisoire), RDV ICI.

Les médecins coordonnateurs sont fiers de leur métier, mais déplorent une insuffisance de moyens

Selon une étude Futuramed de Appel Médical Search réalisée auprès de 192 praticiens exerçant en EHPAD, 91 % des médecins coordonnateurs ont une vision positive de leur métier. Le travail en équipe, le bien-être apporté aux résidents et à leur famille, ou encore la pluridisciplinarité participent de leur épanouissement au travail. Si la majorité d’entre eux se disent confiants quant à leur avenir, ils pointent néanmoins de réelles difficultés dans leur exercice quotidien. Sur le podium : les lourdeurs administratives (43 %), l’insuffisance de moyens humains (47 %) et financiers (28 %), ou encore le manque de temps disponible (29 %). Pour faciliter leurs conditions de travail, certaines pistes sont évoquées comme la réduction du temps administratif (54 %), l’attribution du rôle de médecin traitant au médecin coordonnateur pour les patients dont il s’occupe (44 %), ou le fait qu'un médecin traitant soit en permanence délégué au sein des établissements (37 %).

Le saviez-vous ? Le SMCG-CSMF, qui travaille en étroite collaboration avec la CSMF, a pour mission de représenter et défendre les intérêts des médecins coordonnateurs travaillant en EHPAD, mais aussi dans d'autres structures gérontologiques ou libérales. Pour en savoir plus, RDV ICI.

Agenda
  • 27 mars 2019 : Univers médecins, spécial Grand Débat National, à partir de 19h30 sur Fréquence Médicale
  • 23 mai 2019 : présentation du projet politique "Les Généralistes-CSMF" à Bordeaux à 20h00, au Novotel Bordeaux Lac, avenue Jean-Gabriel Domergue, 33 300 Bordeaux - Inscriptions
  • 14 et 15 juin 2019 : Les Printemps du DPC, à l’hôtel Ibis Clichy Batignolles, Paris 17 – Renseignements
  • Année 2019 : Formations ACFM « Médecins agréés pour les permis de conduire »

- Formation initiale des médecins agréés pour le contrôle médical de l’aptitude à la conduite

- Renouvellement d’agrément pour le contrôle médical de l’aptitude à la conduite

Calendrier et inscription

Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

You Tube

www.csmf.org