CSMF Actu du 18 octobre 2019

CSMF Actu du 18 octobre 2019

CPN ACI des CPTS : le président de la CSMF élu président de la section professionnelle pour deux ans

La première commission paritaire nationale (CPN) des CPTS s’est tenue le 17 octobre afin notamment de désigner le président de la section professionnelle qui réunit tous les syndicats signataires de l’ACI CPTS, soit 34 syndicats.

Pour mieux prendre en compte la diversité des professions de santé concernées par les CPTS, la section professionnelle de la commission paritaire nationale a décidé de se doter d’une règle d’alternance tous les deux ans.

La section professionnelle de la commission paritaire nationale a élu à sa présidence le Docteur Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, pour la première moitié du mandat de la CPN, soit deux ans, et Monsieur Daniel Guillerm, président de la Fédération nationale des infirmiers (FNI), pour les deux années suivantes.

Cette alternance instaurée d’emblée entre professions de santé montre bien la volonté d’une co-construction pour améliorer l’accès à des soins de qualité et de proximité partout.

En savoir plus

Réforme des retraites : attention, risque d’explosion !…

Le gouvernement a lancé ce mercredi un nouveau cycle de concertation avec les professionnels de santé sur la réforme des retraites. Pendant plus de deux heures, la ministre de la Santé Agnès Buzyn et Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire aux retraites, se sont employés à rassurer médecins, pharmaciens, biologistes et autres professionnels de santé sur l’avenir de leur retraite.

La CSMF et les autres syndicats médicaux ont rappelé leurs principales revendications dont le respect des droits acquis à l’euro près, le respect des bases du contrat conventionnel qui comporte l’avantage social vieillesse (ASV) ou la sauvegarde des réserves constituées par la CARMF dont les missions sociales doivent être maintenues au bénéfices de la solidarité intra-professionnelle.

Le président de la CSMF, Jean-Paul Ortiz, a rappelé dans Le Généraliste à la ministre et au Haut-commissaire que « les médecins étaient inquiets, que ce dossier me semblait hautement inflammable ». « Les jeunes générations n'ont pas très confiance dans le système de retraite par répartition, et les plus âgés se demandent vraiment si leur retraite sera maintenue dans le temps, et à quel niveau », précise-t-il.

Des réunions bilatérales devraient se tenir avec chaque profession dans les prochaines semaines. Des réponses avec engagements doivent être apportées très vite. Sinon, les médecins libéraux et leur syndicat la CSMF rejoindront les rangs des manifestants contre la retraite universelle.

Les Généralistes-CSMF ont élu une nouvelle secrétaire générale

Le docteur Sylvaine Le Liboux, médecin généraliste à Valençay dans l’Indre, a été élue le 11 octobre secrétaire générale des Généralistes-CSMF.

La CSMF salue l’élection de ce médecin très impliquée dans la mise en place de nouveaux modes d’organisation dans un territoire touché par la désertification médicale.

Elle lui souhaite la bienvenue au sein de la grande famille confédérale de la CSMF pour défendre notre profession et nos valeurs d’une médecine libérale et sociale.

Biosimilaires : l’intéressement direct des prescripteurs libéraux, nouveau levier de pertinence ?

Comme évoqué dans son rapport « Charges et Produits » 2020 remis en juin au gouvernement, l’Assurance Maladie va prochainement engager des discussions sur l’intéressement direct des prescripteurs libéraux pour encourager la prescription de certains médicaments biosimilaires.

Sous la forme d'« un contrat individuel, unique à durée limitée » dont l'adhésion se ferait uniquement sur la base du volontariat, les premiers concernés sont les rhumatologues, les gastro-entérologues et les gynécologues obstétriciens et médicaux, à propos de la prescription de trois médicaments biosimilaires.

Si les médecins libéraux ne sont pas hostiles à l’idée, ils restent prudents par rapport à l’éthique et l’accompagnement des patients. Interrogé par Le Quotidien du Médecin, le Dr Franck Devulder, président du Syndicat national des médecins français spécialistes de l'appareil digestif (SYNMAD), estime qu'« il faut intéresser les gastro-entérologues à la prescription de biosimilaires », à condition que le gain supplémentaire soit lié à une meilleure prise en charge des patients.

Grève des labos du 22 au 24 octobre : les biologistes libéraux durcissent le ton !

A la suite d’un premier mouvement de grève du 23 septembre au 1er octobre, les syndicats des biologistes libéraux, dont le Syndicat National des Médecins Biologistes et le Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux, ont décidé d’aller plus loin dans leur action devant l’absence de réponse du gouvernement en appelant à une grève totale les 22, 23 et 24 octobre.

En effet les dernières négociations avec l’Assurance Maladie, qui souhaite imposer des baisses de tarifs à hauteur de 170 millions d’euros pour 2020, mettant ainsi en péril de nombreux laboratoires, se sont soldées par un échec.

Afin de peser de tout leur poids lors de la réunion finale prévue le 24 octobre, tous les représentants de la profession ont donc décidé de ces trois jours de grève totale :

  • Les laboratoires de biologie médicale seront fermés au public et un message sera enregistré sur le répondeur pour orienter les patients, notamment vers l’hôpital public pour les urgences.
  • Une permanence est prévue sur les sites sans plateau technique, uniquement pour les patients dont la situation médicale le nécessite et prélevés à domicile par les IDE libérales. Ces situations incluent notamment les patients traités par chimiothérapie ou les patients en cours d’AMP.
  • Des affiches seront posées dans les laboratoires avant les jours de grève pour informer les 500 000 patients pris en charge quotidiennement sur les raisons de cette grève.

La CSMF soutient le mouvement des biologistes libéraux dont le but est avant tout de sauvegarder le haut niveau de qualité de la biologie médicale en France et continuer à répondre aux besoins des patients.

En savoir plus

EN DIRECT DES REGIONS : Les URPS de Bourgogne Franche-Comté créent Ecolib-BFC pour mieux s’organiser sur le territoire

Le Dr Stéphane Attal, médecin généraliste dans le Doubs, membre de l’Union régionale des professionnels de santé et membre du Bureau de la CSMF, interrogé par l’Est Républicain, va droit au but : « Nous sommes de moins en moins de médecins généralistes et spécialistes, avec une population à prendre en charge de plus en plus importante. Nos patients sont d’ailleurs très inquiets de l’avenir car ils se voient vieillir et savent qu’ils vont avoir besoin de plus d’accès aux soins alors que leurs médecins s’apprêtent à partir en retraite. C’est pour cette raison que nous devons nous organiser et leur proposer des alternatives qui leur offrent des parcours de soins adaptés ».

Afin de prendre leur destin en mains, les professionnels de santé libéraux de Bourgogne Franche-Comté ont créé Ecolib-BFC, une association à laquelle peuvent adhérer tous les professionnels de santé libéraux de la région.

Ecolib-BFC compte être force de propositions et peser auprès de l’Agence régionale de santé pour améliorer l’offre de soins libérale dans le territoire. La première réunion d’Ecolib-BFC dont les membres se réuniront tous les deux mois portera sur les CPTS (communautés professionnelles territoriales de santé).

Agenda
  • 30 octobre : Univers Médecins, l’émission de la CSMF, à 19h30 sur le site de Fréquence Médicale, sur le thème « crise des urgences et médecine libérale »
  • 22 et 23 novembre : 3es Etats Généraux de la Médecine Spécialisée – Programme et inscription
  • 29 et 30 novembre 2019 : Les Automnales du DPC à Paris
  • Formations « retraite » ACFM, à partir de 19h30

Mercredi 13 novembre à Lille ;
Jeudi 28 novembre à Avignon ;
Jeudi 12 décembre à Bordeaux ;
Jeudi 12 décembre à Paris.

Renseignements et inscriptions : 01 43 18 88 26 – contact@evolutisdpc.fr / Télécharger le bulletin d’inscription

  • Année 2019 : Formations ACFM « Médecins agréés pour les permis de conduire » : Formation initiale des médecins agréés pour le contrôle médical de l’aptitude à la conduite / Renouvellement d’agrément pour le contrôle médical de l’aptitude à la conduite - Calendrier et inscription
Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

You Tube

www.csmf.org