CSMF Actu du 13 avril 2018

CSMF Actu du 13 avril 2018

Négociations conventionnelles télémédecine : encore un effort !

La CNAM ne semble pas avoir complètement pris la mesure de l’importance capitale de la télémédecine pour réorganiser l’exercice médical dans un contexte innovant. Lors de la séance de négociations conventionnelles hier, les propositions de la Caisse sont restées bien insuffisantes par rapport aux demandes de la CSMF et en deçà des besoins de la population.

Pourtant, il est essentiel que la CNAM s’engage totalement dans la téléconsultation et la télé-expertise, si on veut éviter que les assureurs complémentaires soient les seuls à proposer de nouvelles formes d’offres de soins. Sans moyens adéquats, le risque de voir une télémédecine à deux vitesses est aujourd’hui trop grand.

La CSMF espère que la séance de négociations prévue la semaine prochaine permettra de construire une vraie innovation pour les patients et les médecins, accessible à tous les Français.

En savoir plus

Le médecin traitant : le chef d’orchestre du parcours de santé

Les Généralistes-CSMF ont présenté en conférence de presse mercredi leur projet politique 2018-2020. Leur ambition : organiser l’avenir de la médecine générale en positionnant le médecin traitant comme le chef d’orchestre du parcours de santé.

Le projet s’articule autour de trois axes majeurs : le médecin traitant, chef d’orchestre du parcours de soins de ses patients, chef d’orchestre pour diriger les entreprises médicales libérales de demain de soins primaires, et enfin chef d’orchestre pour coordonner les différents professionnels de santé autour de son expertise.

La médecine générale est en train de vivre une profonde mutation liée à de nombreux facteurs, tant endogènes qu’exogènes. Exercice coordonné pluriprofessionnel, délégation des tâches et intégration des nouvelles technologies sont autant de défis que doit relever la profession pour améliorer les conditions d’exercice, sans désorganiser les territoires et l’offre de soins.

En savoir plus

Colère des ophtalmo : « La vue des Français n’est pas la variable d’ajustement pour combler le trou de la sécu ! »

Après les radiologues, c’est au tour des ophtalmologistes de voir la cotation de deux actes courants revus à la baisse par la CNAM (l’OCT – Tomographie par Cohérence Optique – et l’opération de la cataracte).

Le Syndicat National des Ophtalmologistes Français (SNOF) n’a pas manqué de pointer les nombreux risques provoqués par cette décision unilatérale : favoriser une médecine à deux vitesses, priver les patients de soins efficaces au coût modéré, limiter l’investissement dans du matériel devenu indispensable…

Les Spé-CSMF, qui accompagnent le SNOF dans ces négociations avec la CNAM, dit « stop au déferlement de mesures contre la médecine libérale spécialisée, socle de l’expertise, de la qualité, la sécurité des prises en charge de tous les patients ».

En savoir plus

REPLAY Univers Médecins : « Relations Ville/hôpital : je t’aime moi non plus »

Le numéro d’Univers Médecins diffusé le 28 mars s’est intéressé aux relations complexes entre la médecine de ville et l’hôpital.

Ces deux piliers du système de santé français vont devoir apprendre à co-construire pour répondre aux transformations de la demande en soins (chronicisation des maladies, vieillissement de la population, inégalités sociales et territoriales et demande des patients d’une prise en charge globale et personnalisée…).

Pour en débattre, Jean-Paul Ortiz a reçu Frédéric Valletoux, président de la Fédération Hospitalière de France, et Philippe Chazelle, président de l’URPS-ML des Hauts-de-France.

Retrouvez aussi un exemple de coopération réussi au centre d’imagerie de Montévrain, avec les Drs Pascal Béroud, responsable service imagerie au Grand hôpital de l’Est Francilien, et René Bokobza, radiologue libéral et co-gérant du centre.

Accéder au replay

Le Dr Philippe Boutin réélu président de la CN URPS

La CSMF félicite le Dr Philippe Boutin qui a été réélu à sa propre succession comme président de la Conférence nationale des unions régionales des professionnels de santé médecins libéraux (CN URPS-ML), qui rassemble l’ensemble des URPS-ML.

Elu puis réélu depuis sa création en 2011, le Dr Philippe Boutin, médecin généraliste à Poitiers, mais aussi vice-président de l’Union régionale des professionnels de santé médecins libéraux (URPS-ML) de Nouvelle-Aquitaine, rempile donc pour une année supplémentaire à la présidence de la Conférence nationale des URPS-ML (CN URPS-ML).

C à 25 € : les médecins de Romillé sanctionnés

Le verdict est tombé pour les médecins de Romillé qui ont pratiqué le C à 25 € avant l’heure : deux mois de suspension de prise en charge de leurs cotisations.

Même si la Commission paritaire régionale (CPR) de Bretagne a divisé par deux la peine initiale, cela reste plus que la décision votée par les syndicats locaux en Commission paritaire locale (CPL) de l'Ille-et-Vilaine (un seul mois de sanction).

Les syndicats locaux ont décidé de ne plus se rendre en CPL, leur avis n’étant que consultatif. La CSMF dénonce depuis le début ces poursuites et cet acharnement, et apporte tout son soutien aux médecins concernés.

RGPD : êtes-vous prêts ?

Le Règlement général pour la protection des données personnelles (RGPD) entrera en application le 25 mai prochain, dans l’ensemble de l’Union Européenne. D’importantes obligations pèseront sur les auteurs de traitements de données, afin de mieux protéger la vie privée.

Le RGPD a vocation à s’appliquer aux traitements de données à caractère personnel, qu’ils soient automatisés ou non, informatisés ou sur papier. Vous êtes concernés en tant que médecin puisque tous vos dossiers médicaux sont directement ou indirectement nominatifs et que vous collectez des informations personnelles, les conservez, les modifiez, les utilisez…

Pour vous aider, la CSMF a mis en place tout un dossier qui explique pas à pas les mesures à suivre, en matière de collecte, conservation et communication des données. Elle est à disposition de ses adhérents pour les accompagner dans la mise en œuvre du RGPD.

Accéder au dossier sur la RGPD

Agenda
  • 25 avril à 19h30 : Univers médecins, l’émission TV de la CSMF – « Les soins non programmés »
  • 1er et 2 juin : Les Printemps du DPC à Paris
  • 4 juin : Soirée CSMF « la traçabilité des informations médicales » à 19h30 à Marseille - URPS Paca - 37/39 Boulevard Vincent Delpuech - 13006 Marseille - Programme et inscriptions
  • 14, 15, 16 septembre 2018 : 24e Université d’été de la CSMF
Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

www.csmf.org

INTERFIMO