CSMF Actu du 09 mars 2018

CSMF Actu du 09 mars 2018

Patrick GASSER réélu président des SPE-CSMF

La CSMF félicite le Dr Patrick Gasser, réélu président, ainsi que les membres élus du Bureau de l’Union Nationale des Médecins Spécialistes confédérés (Les SPÉ-CSMF) le 4 mars 2018

Les SPÉ-CSMF, au sein de la Confédération, a posé comme priorité la reconnaissance de toutes les spécialités dans les parcours de soins et de santé de tous les usagers.

Dénonçant la politique du rabot tarifaire qui est envisagée malgré les déclarations de la ministre sur la pertinence et la qualité de l’exercice médical, Les SPÉ-CSMF souhaitent soutenir et développer une médecine d’expertise, innovante et de haute qualité afin d’améliorer la prise en charge de l’ensemble de la population sur l’ensemble des territoires.

En savoir plus

Décret infirmier en pratique avancée : le médecin doit rester le chef d’orchestre

La CSMF a participé le 8 mars à une réunion de concertation sur les textes réglementaires définissant l’exercice infirmier en pratique avancée. Ces textes remettent en question le cœur même de la profession médicale.

La CSMF est favorable à la délégation de tâches et aux pratiques avancées, mais il est primordial de veiller à la sécurité et la qualité des soins. Le travail en équipe en pratique avancée ne peut se mettre en place que dans le cadre d’un protocole de prise en charge adapté à chaque patient élaboré par son médecin.

Les dispositions prévues dans le projet de décret remettent aussi en cause le parcours de soins et le rôle même du médecin traitant. La CSMF demande au Ministère de la Santé de poursuivre la concertation et de modifier en profondeur ces projets de textes pourtant travaillés avec le seul Conseil de l’Ordre des Médecins depuis un an et demi, sans avis des syndicats.

En savoir plus

Transformation du système de santé : où sont les médecins libéraux ?

Agnès Buzyn a présenté ce jour les pilotes des cinq chantiers de sa stratégie de transformation du système de santé, dont les travaux doivent donner lieu à des propositions destinées à alimenter le prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Or, ces missions ont été confiées uniquement à des représentants issus de l’administration, à une exception près. Si les patients pourront faire entendre leur voix sur le volet « qualité et pertinence des soins », les médecins libéraux sont totalement exclus des cinq thématiques.

La CSMF ne comprend pas un tel arbitrage alors que les médecins libéraux sont une composante essentielle dans la prise en charge des Français. Comment réussir à transformer le système de santé sans inclure dans la réflexion l’un de ses piliers ? Sans intégrer ceux qui sont confrontés au quotidien à la réalité de la pratique médicale ?

La CSMF invite le gouvernement à joindre les actes à la parole et à construire véritablement la politique de santé avec les médecins libéraux.

Médecin traitant : se réorganiser pour prendre en charge plus de patients

Selon une récente enquête du Généraliste, la moitié des généralistes refuseraient d’être le médecin traitant de nouveaux patients, témoignant ainsi du manque de médecins dans de nombreux territoires. 10 000 habitants de Laval en Mayenne, sur 50 000, n’auraient pas de médecin traitant.

Consciente du problème, l’Assurance Maladie mise sur une meilleure organisation et coordination entre les praticiens, notamment à travers la délégation de tâches.

Pour le Dr Luc Duquesnel, président des Généralistes-CSMF, l’heure n’est plus de chercher des responsables. Il est urgent pour les médecins généralistes libéraux de se restructurer et de mettre en place des organisations innovantes pour « prendre 10 à 20% de patients en plus sans augmenter le temps de travail ».

REPLAY Planète Médecins : La délégation de tâches, danger ou opportunité ?

Le dernier numéro de Planète Médecins s’est intéressé à la délégation de tâches qui se développe de plus en plus en médecine de ville.

Comment s’organisent les collaborations entre les professionnels de santé, qu’ils soient libéraux ou salariés, médicaux ou paramédicaux ? Est-ce une piste d’avenir pour améliorer l’exercice des médecins et l’accès aux soins dans les territoires ? Retrouvez en replay le débat animé par Jean-Paul Ortiz autour de ces questions.

A noter : Planète Médecins change de nom, mais pas de formule ! Retrouvez le 28 mars prochain votre rendez-vous mensuel et interactif avec la CSMF sous le nom d’Univers Médecins.

(Re)voir l’émission

Convention de printemps du CNPS le 22 mars à Paris

Le 22 mars prochain, le Centre National des Professions Libérales de Santé (CNPS) invite tous les professionnels de santé libéraux à participer à sa convention de printemps. Au programme : la Stratégie Nationale de Santé (SNS) et les changements que cela induit pour les libéraux de santé. Seront notamment abordés, en présence de personnalités du monde de la santé, la recertification, la place croissante des usagers, l’innovation organisationnelle censée renforcer l’accès aux soins dans les territoires ou encore le développement du numérique.

A noter : la capacité d’accueil étant limitée, il est vivement conseillé de réserver sa place dans les plus brefs délais.

S’inscrire à l’événement

Agenda
  • 22 mars 2018 : Convention de Printemps du CNPS à l’Hôtel Crowne Plaza, 10 place de la République, 75 011 Paris – Inscription obligatoire
  • 28 mars 2018 : Univers Médecins, à suivre en direct et dès 19h30, sur le site de Fréquence M
  • 28 mars 2018 : « La retraite du médecin libéral : droits et devoirs », organisée par l’ACFM, entre 19h30 et 23h – 30 Bd de le Liberté, 59 800 Lille – Inscription obligatoire
  • 1er et 2 juin 2018 : Les Printemps du DPC à Paris
  • 14, 15, 16 septembre 2018 : 24e Université d’été de la CSMF
Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

www.csmf.org

INTERFIMO