CSMF Actu du 17 avril 2020

CSMF Actu du 17 avril 2020

Plan de soutien à la santé : la médecine libérale oubliée !

Le ministre de la santé a annoncé mercredi un plan exceptionnel de soutien à la santé de 8 milliards d’euros, notamment pour soutenir les soignants hospitaliers.

Si la CSMF salue cette initiative, elle ne comprend pas que la médecine libérale et les autres professions de santé libérales aient été totalement oubliées, même pas citées !

Alors qu’aujourd’hui la majorité des médecins emportés par le Coronavirus sont des médecins libéraux, quel incroyable mépris vis-à-vis de ces courageux médecins et combattants de la première ligne !

La CSMF interpelle le gouvernement avec la plus extrême fermeté pour que cet oubli soit réparé dans les plus brefs délais.

En savoir plus

 

N’attendons pas un mois de plus… Il n’y a pas que le virus qui tue !

Les Spécialistes-CSMF portent depuis le début le message rappelé par le Président de la République ce lundi 13 avril : « Il n’y a pas que le virus qui tue ! (…) Le renoncement aux soins et l’extrême solitude peuvent aussi être dangereux ».

Si nous devons tous respecter les mesures de confinement, cela ne doit pas se faire au détriment des soins nécessaires. Or depuis un mois, notamment dans les établissements de soins privés, une déprogrammation massive des soins a été réalisée au risque d’entraîner des situations médicales dramatiques liées au retard de la prise charge.

Les Spécialistes CSMF demandent aux ARS et aux établissements de santé de prendre rapidement toutes les dispositions permettant une reprise progressive de l’activité des médecins libéraux, dans le respect des mesures barrières et afin d’assurer à chaque Français les soins qui lui sont nécessaires.

En savoir plus

 

Coronavirus : des masques pour tous nos personnels y compris les manipulateurs radio !

La crise sanitaire actuelle s’est traduite par une situation paradoxale pour les médecins libéraux. Certains, très sollicités, prennent en charge des patients atteints de Covid-19, mal protégés pendant des semaines, et paient un lourd tribut à cette épidémie. D’autres, malgré leurs disponibilités, sont dans l’impossibilité de continuer leur activité parce que les établissements où ils exercent ont été réquisitionnés et aussi parce qu’ils n’ont pas les moyens de protéger leurs personnels.

En effet, la difficulté à obtenir des masques pour les médecins eux-mêmes et l’ensemble des soignants a fait oublier les personnels des cabinets médicaux. La rareté des masques chirurgicaux a contraint les médecins à suspendre leur activité, ne pouvant faire prendre de risques à leurs collaborateurs.

La CSMF a demandé au gouvernement de toute urgence de leur donner les moyens de travailler, donc de leur donner les moyens de protéger également l’ensemble de leurs collaborateurs salariés. Elle a obtenu satisfaction pour les manipulateurs radio (disponibles dès mercredi prochain 22 avril).

En savoir plus

 

Les syndicats de médecins libéraux demandent aux assurances du secteur médical d’améliorer les conditions d’accès à leurs prestations

Dans un communiqué intersyndical, les médecins libéraux ont rappelé que leur activité est en forte baisse actuellement en raison du confinement et de la « réquisition » des établissements de soins privés pour pouvoir accueillir des patients atteints de Covid19.

De plus, ils sont nombreux à être frappés par la maladie et l’indemnisation prévue par l’Assurance Maladie et la CARMF ne compense qu’une petite partie de leurs frais fixes.

Pour éviter une forte perte de ressources en cas de maladie, les syndicats signataires suggèrent à tous les assureurs et organismes de prévoyance d’améliorer les conditions d'accès aux prestations prévues aux contrats, en supprimant le délai de carence en cas de maladie et en élargissant la prise en charge des pertes d’exploitation. Ils seront très attentifs aux efforts que feront, ou non, les assureurs du secteur médical.

En savoir plus

 

COVID-19 : La CSMF se bat pour les médecins en MEP

La CSMF s’inquiète de l’impact de la crise du COVID-19 pour ses confrères médecins à exercice particulier (MEP), dont certains ont dû cesser totalement leur activité dès l’annonce du Premier ministre le 14 mars alors que d’autres subissent une chute conséquente du nombre de leurs actes suite au confinement.

Elle alerte le directeur général de l’Assurance Maladie, pour que les MEP puissent obtenir les mêmes aides que les autres médecins pour faire face à la crise économique qui impacte leurs cabinets.

Au-delà du fonds de solidarité nationale mis en place et des aides régionales, la CSMF souhaite qu’une prise en charge complète des charges fixes des cabinets soit aussi étudiée pour les confrères en mode d’exercice particulier.

En savoir plus

 

La CSMF VOUS INFORME : Comment protéger les salariés du cabinet médical pendant la période Covid 19 ?

3 points sont à retenir :

  1. Quand cela est possible, proposer des téléconsultations et mettre les salariés en télétravail, ou en activité partielle lorsque le télétravail n’est pas possible.
  2. Lorsque le cabinet continue de recevoir des patients, et que le télétravail n’est pas possible, il faut réorganiser le poste de travail. L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés : il a une obligation de moyen renforcée. L’employeur doit s’assurer que les règles et les « mesures barrières » sont effectivement respectées, que savons, gels, mouchoirs sont approvisionnés et que des sacs poubelles sont disponibles.
  3. En cas de contamination ou suspicion de contamination du personnel, l’employeur doit veiller à protéger tous les salariés, présentant ou non des symptômes.

Retrouver l’intégralité des consignes : COVID-19 : GESTION DES SALARIES

Suivre les informations mise à jour sur le site de la CSMF :

COVID-19 : URSSAF, IMPOTS, INDEMNITES JOURNALIERES…

COVID-19 : GESTION DES PATIENTS

 

Les Printemps du DPC reportés du 1er au 3 octobre 2020

Vous êtes des centaines chaque année à participer aux deux évènements d’Evolutis DPC : les Printemps et les Automnales du DPC et l’organisme vous remercient pour votre fidélité.

Cette année, si particulière et douloureuse, oblige l’organisme de formation à reporter les Printemps du DPC au 1er, 2 et 3 octobre prochains.

Le programme, grâce aux experts, a pu être reconduit dans sa totalité.

Vous pouvez dès à présent vous inscrire et ainsi sécuriser votre forfait pour 2020.

En savoir plus 

 

Faites part de votre expérience sur Médecins Libéraux Coronavirus

La CSMF a lancé il y a trois semaines l’opération « Médecins Libéraux Coronavirus » parce que les médecins libéraux ont plus que jamais besoin d’être écoutés, aidés et valorisés.

La page Facebook et le compte Twitter dédiés sont ouverts aux médecins mais aussi à l’ensemble des Français pour que ces derniers se rendent compte du travail et des risques que prennent les médecins.

Nous comptons sur votre participation ! N’hésitez pas à faire part de vos remarques et témoignages en écrivant à : contact@medecins-liberaux-coronavirus.org

  


Agenda :
  • 4,5 et 6 septembre 2020 : 26e Université d’été de la CSMF à Antibes Juan-les-Pins
Suivez toute l’actu de la CSMF :

Facebook

Twitter

YouTube

www.csmf.org

 

Vendredi, 17 avril, 2020