Communiqué INTERDOM : Lettre au Ministère des Solidarités et de la Santé et au Ministère des Outre-Mer

L’INTERDOM (intersyndicale des médecins des Départements d’Outre-Mer) attire l’attention des Ministres sur la situation très sensible voire critique des départements d’Outre-Mer.

 

En effet les îles de l’Océan Indien : Réunion et Mayotte, les îles des Caraïbes : Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin…et la Guyane auront du fait de leur éloignement avec la Métropole des difficultés à faire des évacuations sanitaires alors même que leurs capacités de prise en charge des cas graves seront rapidement saturés.

 

Les populations de ces DOM cumulent des pathologies lourdes, une plus grande promiscuité intergénérationnelle, des niveaux socio-économiques plus bas qu’en métropole, un taux d’illétrisme plus élevé, des populations plus jeunes aussi (on sait que les enfants seront les vecteurs importants de cette maladie et que les mesures de confinements et les mesures barrières sont plus difficile à leur faire respecter…).

 

Actuellement les médecins des DOM manquent cruellement de masques à la fois pour eux même et pour remettre à leurs patients tousseurs. Sur le terrain, les médecins pensent qu’il y a déjà une circulation du virus en dehors des seuls voyageurs….

 

Toutes ces spécificités constituent un facteur de risque supplémentaire pour les DOM.

 

C’est pourquoi l’INTERDOM à travers l’expertise des médecins de terrain, demande expressément aux Ministres de la Santé et des Outre-Mer :

  • Que les DOM soient décrétés zone à  Haut risque avec les mesures qui découlent d’un tel classement (envoie de masques notamment)
  • Que les DOM soient décrétés zone Test pour un dépistage systématiques de tous les voyageurs et un déploiement rapide des diagnostics en ville pour tous les patients qui présentent des signes même mineurs y compris ceux qui n’ont pas voyagés et l’appréciation de leur médecin traitant.
Lundi, 23 mars, 2020