Coronavirus : la CSMF en appelle à une large responsabilité collective

La CSMF constate que l’épidémie de coronavirus est en train de gagner l’ensemble des départements et que la situation devient très grave sur l’ensemble du pays. La CSMF a dénoncé de multiples fois le manque de matériel de protection pour les médecins libéraux, tant généralistes que spécialistes, exerçant dans leur cabinet ou en établissement de soins privés. Une diffusion très urgente et en nombre suffisant aux médecins libéraux dans les plus brefs délais est de la responsabilité des pouvoirs publics : cela n’a que trop tardé.

 

Il est étonnant de voir que des collectivités ou des entreprises ont des stocks de masques FFP2 : la CSMF appelle l’ensemble de ces structures à en faire bénéficier dans les plus brefs délais l’ensemble des personnels soignants, quels que soient leur secteur d’exercice.

 

La CSMF appelle l’ensemble de la population française à respecter un confinement strict. Les sorties ne doivent être qu’exceptionnelles, limitées aux nécessités absolues et vitales. Même l’approvisionnement en denrées alimentaires doit être le plus espacé possible en fréquence, afin de réduire encore les sorties de son domicile.

 

Les médecins qui sont en première ligne, mènent cette guerre sanitaire avec courage, mais ils ne la gagneront pas seuls. Chacun, au quotidien, doit participer à l’objectif final : réduire aux maximum les impacts dramatiques de cette épidémie. Il en va de la santé et de la survie de chacun et de nous tous.

 

Dr Jean-Paul Ortiz - Président

06 07 86 08 83

jp.ortiz@csmf.org

 

 

Relations presse : Adrien Chapron

01 43 18 88 17 / com@csmf.org

Vendredi, 20 mars, 2020