CSMF Actu du 13 mars 2020

CSMF Actu du 13 mars 2020

Covid-19 : le Président de la République ne doit pas oublier les professionnels de santé libéraux !

Interrogé sur BFM TV après l’annonce des mesures restrictives et préventives prises par le Président de la République face à l’épidémie de Covid-19, le président de la CSMF , Jean-Paul Ortiz, a regretté l’oubli des professionnels de santé libéraux qui sont pourtant en première ligne :

« On continue à porter un discours qui est très centré sur l’hôpital qui a joué un rôle important et c’est normal que le Président de la République rende hommage à l’hôpital »… « mais c’était le moment de dire aux Français, n’allez pas à l’hôpital pour tout. »

Voir l'intervention du président Jean-Paul Ortiz

 

Covid-19 : Enfin des masques pour les professionnels de santé libéraux ?

Alors que la CSMF et d’autres syndicats de professionnels de santé les réclament depuis des semaines, le ministre de la santé, Olivier Véran, a annoncé ce matin sur Europe 1 des livraisons immédiates et progressivement sur le territoire, de masques FFP2 pour les professionnels libéraux.

Il est bien temps, Monsieur le Ministre ! Les médecins et les autres professionnels de santé libéraux sont déjà en première ligne depuis des semaines et ont combattu jusqu’ici sans « armes » contre le coronavirus.

Bien qu’il se défende d’avoir « déstocké deux fois 15 millions de masques », envoyés « par camions dans toutes les officines de France », la CSMF rappelle au ministre qu’il s’agissait seulement de masques chirurgicaux, en quantité insuffisante et que certains territoires ont été longtemps délaissé, à l’instar de la Guyane.

Pour rester informé en temps réel sur l’évolution de la situation, inscrivez-vous à l’outil DGS-Urgent sur le site du ministère.

Informations à destination des professionnels de santé :

Ministère des Solidarités et de la Santé : Informations professionnels de santé coronavirus

Santé publique France : COVID-19 : situation épidémiologique internationale

 

Téléconsultation et coronavirus : Faire confiance à l’expertise des médecins de terrain !

La CSMF approuve l’assouplissement des règles d’utilisation de la téléconsultation dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, tout en notant la prudence à avoir.

Dans les réponses possibles face à l’épidémie de coronavirus, les médecins libéraux, généralistes comme spécialistes, pourront plus facilement accéder à la téléconsultation : la règle des 12 mois maximum pour considérer que vous êtes le médecin habituel est suspendue. Ceci est de nature à répondre de façon plus souple et plus large aux besoins exceptionnels qui vont apparaître sur l’ensemble du territoire français. La CSMF rappelle son attachement à une réponse territoriale qui doit être privilégiée dans cette démarche et appelle les médecins à s’organiser au mieux sur le terrain, avec l’aide de leurs URPS.

Elle rappelle toutefois que la téléconsultation se fait sous la responsabilité du médecin qui la pratique, et qu’elle peut être interrompue à tout moment au profit d’un examen clinique en consultation présentielle. Ceci est particulièrement vrai pour les formes graves et le diagnostic initial.

En savoir plus

 

Covid-19 : Fermeture des écoles, pas d'arrêt de travail pour le médecin traitant

A la suite de l’annonce de la fermeture des établissements scolaires à partir du 16 mars, de nombreux parents vont se retrouver immobilisés à leur domicile pour assurer la garde de leurs enfants.

 L'Assurance maladie demande au parent de l'enfant de moins de 16 ans concerné par cette mesure de solliciter son employeur. Lorsque qu’aucune solution d’aménagement des conditions de travail lui permettant de poursuivre son activité à domicile, l'employeur remplira le formulaire, accessible sur le site internet dédié https://declare.ameli.fr/, conduisant à la délivrance d’un arrêt de travail et au versement d’indemnités journalières pour la durée de fermeture de l’établissement. 

Ce n’est en aucun au médecin de délivrer un arrêt de travail dans ces circonstances. Le médecin ne délivre d’arrêt de travail qu’aux personnes malades.

En savoir plus

  

Covid-19 : comment organiser l’activité de ses salariés ?

Du fait des mesures prises pour faire face à la crise sanitaire liée au Covid-19, le ministère du Travail a publié sur son site un ensemble d’éléments à destination des salariés et des employeurs, parmi lesquels les médecins libéraux : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/coronavirus-questions-reponses-entreprises-salaries

Il y est rappelé que le code du travail prévoit que l’employeur doit prendre les mesures nécessaires « pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et morale des travailleurs » (article L. 4121-1 du code du travail). A ce titre, l’employeur peut être fondé à prendre des dispositions contraignantes pour assurer la protection de la santé du personnel après évaluation du risque de contagion dans l’entreprise.

En outre, aux termes de l’article L. 4122-1 du code du travail, « conformément aux instructions qui lui sont données par l’employeur, il incombe à chaque travailleur de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail. »

S’agissant du droit de retrait, le ministère du Travail apporte les réponses aux questions suivantes :

  • Dans quelles conditions un salarié peut-il exercer son droit de retrait ?
  • Que puis-je faire si l’exercice du droit de retrait est abusif ?
  • Qu’est-ce qu’un danger grave et imminent ?

 

Les Libéraux de santé, le Leem et le SNITEM créent un comité d’interface

Réunis le 12 mars, les professionnels de santé libéraux, à travers le CNPS (Centre national des professionnels de santé) et la FFPS (Fédération française des praticiens de santé), ont rencontré les représentants du Leem (Les Entreprises du médicament) et du SNITEM (Syndicat national de l'industrie des technologies médicales) afin de constituer un comité d’interface.

Celui-ci vise à mettre en œuvre une organisation informelle d’échange, de partage et de construction autour de préoccupations communes liées aux enjeux de la modernisation du système de santé et des soins de ville. Il est proposé au SIDIV (Syndicat de l’industrie du diagnostic in vitro) de rejoindre le comité trans-sectoriel.

À l’occasion de cette première rencontre, les intersyndicales des Libéraux de santé et les représentants des industriels du médicament, des dispositifs médicaux et du diagnostic in vitro, ont longuement échangé sur la progression de l’épidémie de COVID-19 et l’incidence de celle-ci sur leurs secteurs respectifs. Cet échange a permis de renforcer la coordination et l’information entre ces acteurs-clés du système de santé.

 

Fin de partie : les biologistes médicaux libéraux ont signé un nouvel accord triennal avec l'Assurance Maladie

Après neuf mois de dures négociations, des actions de protestation et des grèves, les représentants des biologistes médicaux libéraux ont signé mercredi un accord avec l'Assurance Maladie portant sur les dépenses de leur secteur pour les trois prochaines années.

Entrant en vigueur cette année, cet accord a été signé par Nicolas Revel, directeur général de la Cnam, et les organisations représentatives des biologistes libéraux, dont le Syndicat des biologistes (SDB), le Syndicat national des médecins biologistes (SNMB) et le Syndicat des jeunes biologistes médicaux (SJBM).

Il acte une économie annuelle de 122 millions d'euros sur les dépenses de la biologie médicale en 2020. « C'est loin de ce que l'on souhaitait au départ, mais aussi loin de ce que la Cnam souhaitait. Il s'agit d'un compromis et nous sommes satisfaits de sortir de l'impasse », a commenté Lionel Barrand, président du SJBM, mercredi auprès d'APMnews.

 

Agenda :
  • Rénovation de la CSMF - Tour de France du président de la CSMF : 22 avril au Havre
  • 5 et 6 Juin 2020 : Les Printemps du DPC à Paris
  • 4,5 et 6 septembre 2020 : 26e Université d’été de la CSMF Antibes Juan les Pins
  • 4 et 5 décembre 2020 : Les Automnales du DPC à Paris
Suivez toute l’actu de la CSMF :

Facebook

Twitter

YouTube

www.csmf.org

 

 

Vendredi, 13 mars, 2020