CSMF Actu du 28 février 2020

CSMF Actu du 28 février 2020

Epidémie de Coronavirus : les médecins libéraux en première ligne !

Les médecins libéraux sont très exposés à l’épidémie de Covid-19 annoncée en France et sont les premiers à répondre à cette menace. Certes, ils sont alertés par de nombreux mails issus des autorités sanitaires. Mais ce ne sont pas les mails qui les protègent !

La CSMF demande que l’Etat passe aux actes en :

  • distribuant au plus vite toutes les protections possibles dans les cabinets de médecins libéraux ;
  • en protégeant, dans l’hypothèse d’une contamination par le virus, les médecins libéraux et leur famille, afin que la mise en quatorzaine de ce dernier ne soit pas préjudiciable à son activité professionnelle ni à ses patients.

Il est urgent de tout mettre en œuvre pour protéger la première ligne de prise en charge !

En savoir plus

 

Coronavirus : mesures pratiques pour le médecin libéral

À l’heure où ces lignes sont écrites, une quarantaine de cas sont identifiés. Après informations recueillies ce jour auprès du ministère de la santé, les médecins libéraux vont recevoir un bon numérique de la CNAM pour retirer des masques chirurgicaux auprès des pharmacies ! À cet effet les stocks stratégiques ont été débloqués. Tant que le pays n’est pas en phase épidémique, les masques FFP2 sont réservés aux soignants réalisant des gestes invasifs, donc aux centres de référence.

Nous continuons à exiger l’envoi dans nos cabinets  de masques FFP2 de toute urgence, avant de se retrouver débordés par l’épidémie qui arrive !

En cas de mise en quatorzaine d’un médecin libéral, il sera indemnisé (voir ci dessous). Il sera testé uniquement en cas de symptômes

N’hésitez pas à vous inscrire sur  DGS-URGENT@dgs-urgent.sante.gouv.fr

Informations à destination des professionnels de santé :

Ministère des Solidarités et de la Santé : Informations professionnels de santé coronavirus

Santé publique France : COVID-19 : situation épidémiologique internationale

 

Coronavirus : les professionnels libéraux « protégés financièrement » ?

Un décret du 31 janvier 2020 détermine les conditions dérogatoires qui permettent le versement des indemnités journalières aux personnes exposées au coronavirus. Celles-ci seront en effet indemnisées de leur arrêt de travail sur une durée maximale de 20 jours, sans condition d’ouverture de droits et sans application de délai de carence. Ceci concerne les assurés ayant fait l’objet d’une mesure d’isolement du fait d’avoir été en contact avec une personne malade, mais aussi ceux ayant séjourné dans une zone concernée par un foyer épidémique. Les parents d’enfants ayant été en contact avec un cas confirmé, et contraints de rester à domicile pour garantir l’isolement, sont également concernés. Les arrêts de travail doivent avoir été délivrés par un médecin de l’ARS habilité.

Les professions libérales sont exclues du champ de ce décret. Le Ministre de la Santé, Olivier Véran, a cependant assuré que les professionnels de santé mis en quarantaine seraient protégés financièrement et que la solidarité nationale jouerait. La CSMF a interrogé les services de la CNAM qui confirme que les professions libérales sont inclues dans le dispositif, à condition que l’arrêt de travail ait été prescrit par un médecin de l’ARS.

 

Replay UNIVERS MEDECINS : la télémédecine en pratique

Le dernier numéro d’Univers Médecins diffusé ce mercredi 26 février à 19h30 sur Fréquence Médicale portait sur le sujet de la télémédecine.

Au croisement de la réalité d’un système de santé dans lequel l’accès aux soins est devenu un problème pour de nombreux habitants de notre pays et de l’innovation en santé qui s’accélère, la télémédecine est un enjeu pour les années à venir.

Quelle est aujourd’hui la place de cet outil pour une meilleure prise en charge des patients ? Quelles sont ses différentes formes, entre téléconsultation et téléexpertise ? Que change-t-elle dans la pratique médicale et la relation médecin-patient ? Comment se dessine son développement ?

Pour en débattre, Jean-Paul Ortiz a reçu Franck Devulder, président des Spécialistes-CSMF, et Jean-Baptiste Gamblin, un des acteurs de la téléconsultation avec la plateforme Docavenue dont il est le directeur général adjoint.

Pour réagir à l’émission sur Twitter : #UniversMédecins

En savoir plus

 

Majoration de déplacement en EHPAD : un acquis de plus grâce au combat syndical

Les Généralistes-CSMF se battent depuis toujours pour la revalorisation et la reconnaissance du temps passé et de l’expertise nécessaire à la prise en charge des personnes âgées poly-pathologiques.

En plus du Forfait Médecin Traitant (FMT) des patients de plus de 80 ans et en ALD, et la Visite Longue (VL) + Majoration Déplacement (MD) pour les patients atteints de maladie neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson…) ou en soins palliatifs, les médecins généralistes peuvent, depuis le 21 février 2020, appliquer 3 Visites Généralistes (VG) + MD par jour de visite en EHPAD au lieu d’une seule auparavant.

Le Syndicat des Médecins Coordonnateurs, EHPAD et autres structures (médico-sociales), Généralistes ou Gériatres (SMCG-CSMF) demande également la réévaluation d’un acte de maintien à domicile pour une personne poly-pathologique. La nomenclature n’est plus adaptée à la prise en charge des personnes âgées à domicile.

En savoir plus

 

Evolutis DPC/Ethik-IA : Une nouvelle formation pour mieux comprendre les enjeux de l’intelligence artificielle

Les orientations nationales 2020-2022 du DPC font la part belle aux nouvelles technologies et à l’innovation en santé. Ainsi, de nouveaux thèmes vont pouvoir être abordés tels que l’intelligence artificielle, le big data, l’internet des objets, la télémédecine, le télésoin, la robotisation…

Evolutis DPC via son organisme l’ACFM vous propose une journée complète sur le thème de l’Intelligence Artificielle en partenariat avec Ethik-IA, initiative académique et citoyenne fondée par David Gruson qui vise au déploiement d’outils de régulation juridique, éthique et sociale de l’IA et de la robotisation en santé.

L’objectif majeur de cette formation ouverte à tous les médecins libéraux est de vous donner les premières clés de compréhension pour une bonne appropriation de l’intelligence artificielle en santé : régulation des enjeux juridiques et éthiques, loi de bioéthique, le RGPD, cas d’usage (illustrés d’exemples concrets), impacts sur l’exercice des métiers actuels et comment envisager la consultation de demain.

Nous vous proposons plusieurs dates à Paris ou en région.

En savoir plus 

 

ADHERENTS CSMF : Demandez votre nouveau guide « Fiches pratiques du cabinet »

Le guide « Fiches pratiques du cabinet » de la CSMF compile les fiches et infographies sur la plupart des questions que vous pouvez vous poser au quotidien dans votre exercice. Retrouvez l’information facilement : les infographies sont prévues pour être découpées et affichées dans le cabinet ou dans la salle d’attente.

Ce guide est disponible gratuitement pour les adhérents de la CSMF, sur demande.

Et pour faciliter votre exercice au quotidien, retrouvez tous les guides pratiques édités par la CSMF. Exercice collectif, emploi dans les cabinets médicaux, contentieux avec les Caisses, installation ou retraite : quels que soient vos besoins ou vos préoccupations du moment, trouvez le guide qu’il vous faut. Ces guides sont disponibles gratuitement pour les adhérents de la CSMF.

N’hésitez pas à nous en faire la demande.

Consulter la liste des guides édités

 

Agenda :
  • Rénovation de la CSMF - Tour de France du président de la CSMF : 3 mars à Reims, 10 mars à Bordeaux, 11 mars à Nantes
  • 5 et 6 Juin : Les Printemps du DPC à Paris
  • 4,5 et 6 septembre : 26e Université d’été de la CSMF Antibes Juan les Pins
  • 4 et 5 décembre : Les Automnales du DPC à Paris

 

Suivez toute l’actu de la CSMF

Facebook

Twitter

YouTube

www.csmf.org

 

 
Vendredi, 28 février, 2020