CSMF Actu du 20 décembre 2019

CSMF Actu du 20 décembre 2019

Les gardes gratuites c’est fini : les médecins libéraux en grève tous les samedis

Dans un communiqué, la CSMF, avec le SML, exige la prise en compte de l’engagement de tous les médecins libéraux dans le cadre de l’urgence, et appelle la profession à :

  • ne plus participer aux gardes du samedi tant qu’ils ne sont pas honorés ;
  • à fermer leur cabinet dès le vendredi soir.

Les syndicats de médecins libéraux interpellent ainsi le gouvernement afin que leur implication professionnelle en dehors des heures ouvrées de leurs cabinets soit reconnue et rappellent que les cabinets médicaux accueillent plus de soins non programmés que l’ensemble des urgences hospitalières.

Sans réponse du gouvernement dans les plus brefs délais sur l’ensemble de ces revendications, la grève prendra effet dès le samedi 21 décembre et sera reconductible tous les samedis.

En savoir plus

 

Rénovation de la CSMF : l’enjeu de 2020

La CSMF, réunie en Conseil confédéral le 14 décembre, a décidé de lancer le grand chantier de la rénovation du premier syndicat des médecins libéraux de France.

Cette rénovation a pour ambition de répondre aux attentes de toutes les générations de médecins et de s’adapter aux nouveaux enjeux de la santé et du syndicalisme. Elle reposera sur 3 piliers :

  • Un projet politique innovant dont l’ambition sera de remettre au cœur du réseau de la santé le médecin libéral, et qui aura aussi pour horizon de faire de la médecine libérale l’excellence française
  • Une indispensable réforme des statuts, essentielle pour permettre la mise en œuvre du projet politique et d’assurer la pérennité de la maison confédérale
  • Un projet entrepreneurial en cohérence avec le projet politique qui devra assurer l’indépendance de la CSMF et qui transformera la rue de Tocqueville en Maison de tous les médecins libéraux

Cette nouvelle maison sera aussi le creuset de l’innovation, de l’expertise et de la formation.

En savoir plus

Service d’accès aux soins : la CSMF pose ses conditions

A la suite du rapport sur le service d’accès aux soins remis hier à la ministre de la Santé, la CSMF rappelle son attachement à un numéro d’identification tel que le 116 117 permettant de séparer les appels pour les services d’urgences des demandes pour des soins non programmés.

Rien ne se fera sans une reconnaissance de l’engagement des médecins libéraux qui passe notamment par la prise en compte du samedi dans le dispositif des gardes et par la valorisation de tous les actes effectués en soins non programmés, pour toutes les spécialités.

La CSMF appelle le gouvernement à mettre les moyens indispensables dans le cadre conventionnel pour valoriser l’engagement de la médecine libérale et participer à résoudre le difficile conflit touchant les urgences hospitalières.

En savoir plus

Retraite universelle : une situation inacceptable pour les médecins libéraux

La CSMF appelle les médecins à se mobiliser contre le projet de retraite universelle qui n’est absolument pas adaptée à l’exercice libéral car :

  • La CARMF (Caisse autonome des retraites des médecins de France) disparaît
  • Les cotisations baisseront de 25% mais les pensions baisseront de 33%
  • La valeur du point sera gérée sans les médecins libéraux
  • L’incertude sur nos réserves n’est pas levée

Voir la vidéo

ROSP : un délai supplémentaire est accordé pour la prise en compte de l’indicateur « être équipé d’une version de cahier des charges SESAM-vitale »

La campagne de déclaration sur amelipro des indicateurs ROSP et Forfait structure pour l’année 2019 a débuté le 3 décembre et se termine le 2 février 2020.

Pour l’année 2019, l’exigence de la version de cahier des charges SESAM-Vitale a été fixée au niveau minimal de l’addendum 6. Cette évolution des règles de gestion de l’indicateur conformément aux dispositions de la convention médicale avait été annoncée dès 2018. Pour valider l’indicateur chaque médecin doit transmettre un flux de facturation avec son logiciel à jour.

Il s’avère que quelques éditeurs ne sont pas en mesure d‘assurer la mise à jour des postes de l’ensemble de leurs clients vers la version minimale de l’addendum 6 du cahier des charges Sesam Vitale pour le 31 décembre 2019.

Afin de prendre en compte les délais de déploiement par les éditeurs et pour ne pas pénaliser les médecins, la Caisse nous informe qu’un délai est accordé pour la prise en compte de cet indicateur jusqu’au 31 janvier 2020. Aussi pour valider l’indicateur « être équipé d’une version de cahier des charges SESAM-vitale » il est demandé aux médecins d’émettre un flux de facturation après la mise à jour de leur équipement avant le 31 janvier 2020. Les médecins pour lesquels le poste n’est pas encore à jour doivent se rapprocher de leurs éditeurs avant cette date.

La vaccination contre les HPV élargie aux garçons

Le ministère de la Santé a suivi la recommandation de la Haute Autorité de Santé (HAS) : la vaccination contre contre les papillomavirus humains (HPV) sera élargie aux garçons avec Gardasil* 9 (MSD) d’ici l’été 2020. La HAS préconise la vaccination de tous les enfants de 11-14 ans avec deux doses de Gardasil* 9, un rattrapage possible avec 3 doses jusqu’à 19 ans et le maintien de la possibilité de vacciner les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes (HSH) jusqu’à 26 ans.

La couverture vaccinale reste insuffisante en France : elle était de 24% en 2018 chez les jeunes filles de 16 ans pour deux doses, contre un objectif de 60% en 2019 fixé par le plan cancer 2014-2019. La HAS explique ce mauvais résultat par la médiatisation de possibles cas d'évènements indésirables, l'absence de programme de vaccination, la référence à la vie sexuelle des jeunes filles avant même son début et la formation insuffisante des médecins généralistes.

Elle estime donc « nécessaire de réviser la politique vaccinale actuelle ». Sous réserve d’une couverture vaccinale suffisante, la vaccination des garçons permettrait « de freiner la transmission au sein de la population générale, et ainsi de mieux protéger les garçons et les hommes quelle que soit leur orientation sexuelle, mais aussi de mieux protéger les filles et les femmes non vaccinées ».

Le Dr Ortiz s’est félicité de cette position sur Radio Classique.

Agenda
  • 5 et 6 Juin 2020 : Les Printemps du DPC à Paris
  • 4, 5 et 6 septembre 2020 : 26e Université d’été de la CSMF à Antibes Juan-les-Pins
  • 4 et 5 décembre 2020 : Les Automnales du DPC à Paris

    TOUTE L’EQUIPE DE LA CSMF VOUS SOUHAITE DE TRES BELLES FETES DE FIN D’ANNEE

    ET VOUS DONNE RENDEZ-VOUS LE 10 JANVIER 2020 POUR LE PROCHAIN CSMF ACTU !

    Suivez toute l’actu de la CSMF

    Facebook

    Twitter

    You Tube

    www.csmf.org

     

     
    Vendredi, 20 décembre, 2019