Des dépassements d’honoraires en baisse grâce à l’engagement de la CSMF

La CSMF se félicite de la nouvelle baisse du taux moyen de dépassements d’honoraires, comme le révèle le rapport de l’observatoire des pratiques tarifaires présenté ce mercredi par l’Assurance maladie.

La CSMF, attachée à une médecine libérale et sociale, s’est engagée depuis longtemps dans un mécanisme qui encourage les médecins à modérer l’évolution de leurs dépassements en contrepartie d’une aide sur leurs cotisations sociales. Bien que cette position ait été fortement décriée lorsqu’elle a signé l’avenant 8 mettant en place le contrat d’accès aux soins, force est de constater aujourd’hui que les faits lui ont donné raison.

Après une hausse jusqu’en 2011, le taux moyen de dépassements chez les médecins spécialistes exerçant en secteur 2 est passé de 56,9% en 2011 à 52,5% en 2016 et, dans le même temps, la part d’actes réalisés à tarifs opposables par l’ensemble des médecins de secteur 2 est passée de 32,1% à 37,5%. Le principe du contrat d’accès aux soins, reformulé aujourd’hui dans l’Optam, séduit de plus en plus puisque 45% des médecins de secteur 2 l’ont adopté.

La CSMF encourage les médecins qui le peuvent à étudier les avantages liés au contrat d’accès aux soins, nommé aujourd’hui Optam. Elle souhaite également que ce dispositif soit amélioré et élargi afin de maintenir une offre libérale de soins de proximité, accessible pour tous les Français.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 30 novembre, 2017