Stratégie nationale de santé 2017 : la CSMF demande du concret

Agnès Buzyn a présenté aujourd’hui les travaux de la stratégie nationale de santé (SNS) pour les années 2017-2022. S’appuyant sur un rapport du HCPS, elle a défini 4 axes prioritaires : la prévention et la promotion de la santé, la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé, la nécessité d’accroitre la pertinence et la qualité des soins et l’innovation.

Si la CSMF rejoint la ministre de la santé sur ces objectifs, elle s’interroge sur la place accordée à la médecine libérale dans cette politique. Il est nécessaire de recentrer le système de santé sur les soins de ville pour que la stratégie annoncée réussisse.

Le calendrier très court annoncé par la ministre fait espérer une mise en œuvre rapide des mesures décidées. Toutefois, la concrétisation de la stratégie nationale de santé risque de se heurter à la réalité, en particulier à la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) qui sera votée début décembre. Comment va s’articuler la SNS, qui « donne un cap à la politique de santé », avec la LFSS qui sera votée avant ?

Cela nécessite donc une concertation de fond intense et fructueuse, dans un délai très court, et la CSMF est prête à y prendre toute sa place. Elle se tient à la disposition de la ministre et des directeurs du ministère de la santé pour faire ses propositions.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Lundi, 18 septembre, 2017