Sanctions contre le C à 25€ : la CSMF prône l’apaisement

De nombreux médecins ont suivi le mot d’ordre de désobéissance civile porté par la CSMF avant le passage du C à 25€. Alors que le tarif de 25€ est effectif depuis le 1er mai, des médecins font encore l’objet d’une procédure de sanction de la part de leur caisse.

C’est le cas de praticiens d’Ille-et-Vilaine, ou d’ailleurs comme dans l’Oise ou l’Ain, qui, après avoir écopé de sanctions, ont saisi les commissions paritaires. Les décisions finales reviendront aux directeurs des CPAM.

La CSMF appelle la CNAM à calmer le jeu et à s’orienter vers une sortie de crise dans ce conflit qui n’a que trop duré. Elle demande l’arrêt des poursuites contre les médecins concernés et la levée de leurs sanctions.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Vendredi, 7 juillet, 2017