Guyane : la CSMF dénonce l’absence de soutien à la médecine libérale

La CSMF a pris connaissance des dispositions concernant la santé en Guyane. Si elle note les efforts qui seront faits pour les structures hospitalières, elle déplore l’absence d’engagements de l’Etat pour soutenir la médecine libérale, médecins généralistes et spécialistes.

Elle rappelle les demandes pressantes de la CSMF Guyane :

  • Mesures incitatives fortes pour l’installation en libéral
  • Mesures fiscales importantes (zone franche sanitaire pour toute la Guyane)
  • Revalorisation des tarifs conventionnels pour les médecins spécialistes par un coefficient régional multiplicateur
  • Amélioration des conditions d’exercice professionnel (secrétariats, regroupements, systèmes d’information, sécurité…)
  • Soutien aux différentes structures libérales et privées

La CSMF dénonce une nouvelle fois la vision du gouvernement uniquement centrée sur l’hôpital, alors que la médecine libérale joue un rôle fondamental dans la prise en charge de la santé de la population guyanaise.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 27 avril, 2017