Consultation à 25 € : 2 euros ne résoudront pas la crise de la médecine libérale

La consultation pour les médecins généralistes de secteur 1 passe à 25 € au 1er mai 2017. Cette augmentation de deux euros intervient après une stagnation de l’acte bloqué à 23 € depuis le 1er janvier 2011.

Ce n’est donc pas une augmentation tarifaire mais un léger rattrapage après six ans et demi de blocage… Surtout que ces deux euros supplémentaires ne concernent qu’une petite partie des médecins libéraux du pays (environ 40%).

Les autres revalorisations sont étalées sur plusieurs mois voire années, et non garanties ! Les avis du comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance-maladie peuvent conduire la CNAM à suspendre les augmentations tarifaires prévues par la convention.

Deux euros sont loin d’être suffisants pour régler la crise profonde que traverse la médecine libérale aujourd’hui. Seul un véritable soutien financier et organisationnel pourra développer l’exercice des médecins libéraux et encourager les jeunes médecins à s’installer en libéral.

Marisol Touraine laisse donc une lourde ardoise concernant la médecine libérale à son successeur. Si celui-ci ne prend pas conscience de l’urgence à soutenir la médecine libérale, les difficultés pour avoir un médecin traitant vont s’accroître, les délais pour obtenir des rendez-vous médicaux chez les médecins spécialistes vont s’allonger, au détriment de la santé de la population.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 27 avril, 2017