Agression dans le Bas-Rhin : la CSMF soutient les infirmiers libéraux

Après le drame qui a coûté la vie au Dr Rousseau à Nogent-le-Rotrou le 1er février, une nouvelle agression extrêmement violente sur un professionnel de santé libéral a eu lieu hier dans le Bas-Rhin : une infirmière libérale a été grièvement poignardée au domicile d’un patient.

La CSMF tient à témoigner tout son soutien à la victime et lui souhaite un rétablissement rapide. Elle exprime toute sa solidarité avec l’ensemble des infirmiers libéraux et condamne ces faits d’une rare violence.

Les infirmiers libéraux sont, comme les médecins, de plus en plus confrontés à des actes d’incivilité voire violents qui ont toujours des conséquences néfastes sur l’exercice de leur métier, et donc sur la prise en charge de la population.

Les agressions se multiplient ces derniers mois tant dans les hôpitaux que dans les cabinets libéraux, ou au domicile des patients, sans aucune réponse concrète des pouvoirs publics.

La CSMF exhorte le gouvernement à prendre des mesures exceptionnelles et immédiates pour renforcer la sécurité des professionnels de santé libéraux.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 6 avril, 2017