Collège de la HAS sans médecins libéraux : Marisol Touraine persiste et signe

A l’occasion d’une recomposition du Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS), Marisol Touraine a une nouvelle fois ignoré les médecins libéraux et nommé un représentant des associations de patients.

Si on peut comprendre la présence d’un représentant des usagers dans le Collège de la HAS, cette nomination rend d’autant plus incompréhensible l’absence des médecins libéraux, premiers acteurs dans la prise en charge des patients.

La CSMF s’interroge sur la pertinence des futurs avis rendus par la HAS, notamment en matière de médecine ambulatoire ou de prise en charge de ville. De plus, le représentant désigné pour les usagers n’est pas celui qui a fait preuve de la plus grande connaissance de la médecine libérale, lors de déclarations intempestives que les médecins ont encore en mémoire !

La CSMF dénonce l’obstination de la ministre contre la médecine libérale depuis cinq ans, aux conséquences dommageables pour la santé des Français.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Lundi, 3 avril, 2017