Colère des médecins libéraux à Maubeuge : l’hôpital externalise des consultations de médecine générale !

Alors que les médecins libéraux coordonnent efficacement les soins de ville dans la région, le conseil municipal de Louvroil, commune limitrophe de Maubeuge, dans le Nord, a donné son accord pour installer un cabinet médical géré par le centre hospitalier de Maubeuge. L’hôpital de Maubeuge, qui souhaite « délocaliser son offre de soins sur le territoire », va proposer des consultations de médecine générale et prendre à sa charge la rémunération du ou des médecins.

Le Dr Pierre-Marie Coquet, président des Généralistes-CSMF du Nord, installé à Maubeuge, s’insurge dans une lettre ouverte contre « l’absence de concertation avec les représentants de la médecine de ville », qui est loin d’être défaillante. En effet, les médecins libéraux de l’agglomération sont à pied d’œuvre pour répondre à la demande de soins, sans faire appel à des fonds publics. Ils ont notamment créé un pôle de santé et une SISA (société interprofessionnelle de soins ambulatoires), mis en place des ateliers d’éducation thérapeutique et structuré la permanence de soins ambulatoires.

Grâce à l’action du Dr Coquet et de ses confrères, une réunion de concertation organisée par l’ARS est prévue le 19 janvier entre le directeur régional de l’Offre de Soins, le président de la CME et le Dr Coquet. Espérons que la raison, et non les considérations politiques, l’emportera et que l’hôpital se recentrera sur sa mission : la prise en charge des cas les plus graves.

Comme à Grigny dans l’Essonne, voici un autre exemple du virage ambulatoire façon Marisol Touraine : remplacer l’offre de soins libérale par des médecins salariés ! Peu importe les coûts pharaoniques pour la collectivité !

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Vendredi, 13 janvier, 2017