La CSMF réaffirme son opposition au tiers payant généralisé

Malgré l’opposition quasi-unanime des médecins libéraux, Marisol Touraine persiste à vouloir faire appliquer le tiers payant généralisé. Alors qu’une première réunion s’est tenue mi-juin sans aucun syndicat de médecins libéraux ou presque, une nouvelle réunion du « comité de pilotage en charge du suivi du déploiement du tiers payant » est annoncée le mercredi 14 décembre.

La CSMF s’est déjà insurgée en mars dernier contre la composition de ce comité prévu par l’article 83 de la loi de modernisation de notre système de santé (seulement 5 représentants de médecins libéraux sur 37 sièges), et a boycotté la première réunion du 15 juin.

Le gouvernement continue d’ignorer l’opposition affichée et renouvelée des syndicats de médecins libéraux et ne doute de rien, malgré l’incertitude quant à l’application du tiers payant généralisé, étant donné les échéances politiques de 2017.

La CSMF ne participera pas à la deuxième réunion du comité de pilotage sur le tiers payant le 14 décembre. Elle réaffirme son opposition au tiers pays généralisé et appelle les médecins à ne pas l’appliquer, même après le 1er janvier 2017.

La CSMF renouvelle son attachement au tiers payant social, qui doit être laissé à l’appréciation du médecin.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mardi, 13 décembre, 2016