Vaccination par les pharmaciens : les médecins toujours opposés

Dans le cadre de l’examen du PLFSS 2017, les députés de la commission des affaires sociales ont décidé d’autoriser à titre expérimental les pharmaciens à faire des vaccinations contre la grippe dans le but d’améliorer la couverture vaccinale du pays.

Le taux de vaccination anormalement bas en France pose un vrai problème de santé publique et s’explique essentiellement par deux principales raisons :

  • Les attitudes variables et irresponsables des pouvoirs publics sur la recommandation des vaccins ont eu de lourdes conséquences. De même, l’organisation chaotique de la vaccination contre la grippe H1N1 en 2009-2010 a fait chuter de dix points le taux de vaccination chez les personnes âgées dès l’année suivante.
  • Il existe depuis plusieurs années un fort courant anti-vaccination alimenté par des contre-vérités et des pseudo-études sur les vaccins, créant ainsi un climat de suspicion et de défiance chez un certain nombre de Français.

Est-ce que la solution réside dans la multiplication des lieux de vaccination ? Certainement pas ! Rappelons que les infirmières procèdent déjà à des vaccinations et que cela n’a pas fait augmenter le taux de couverture vaccinale.

C’est en développant la prévention et les missions de santé publique du médecin traitant, dans le cadre du colloque singulier et de la confiance dans la relation médecin-patient, qu’on parviendra à améliorer la couverture vaccinale. Il faut recentrer la vaccination sur le médecin traitant via des consultations dédiées à la prévention à des âges ciblés.

Si les pharmaciens vaccinent des patients, comment leurs médecins seront-ils au courant alors que le dossier médical partagé n’existe pas ? Donnons plutôt un stock de vaccins aux médecins, en liaison avec leur pharmacien de proximité.

La CSMF espère que les députés auront la sagesse de reconsidérer la question en séance plénière, pour le bien de cette importante mission de santé publique et des Français.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Mercredi, 19 octobre, 2016