ANI et contrats responsables : encore une fausse mesure sociale de la réforme Touraine

Un comparateur de mutuelles analyse sur son site les conséquences de la réforme Touraine concernant le plafonnement des remboursements des complémentaires santé et oriente les patients vers les médecins de secteur 1, en leur conseillant d’éviter de consulter les médecins de secteur 2.

Encore une intrusion des mutuelles dans le libre choix des patients !

Cet article rapporte aussi ce que la CSMF dénonce depuis longtemps : les conséquences de l’ANI et des contrats responsables. Ces contrats plafonnent les remboursements des assurances complémentaires, augmentant ainsi le reste à charge des patients.

Les assurances complémentaires se désengagent de plus en plus de la prise en charge des soins : encore un cadeau du gouvernement fait aux mutuelles qui ne peuvent plus rembourser ce qu’elles remboursaient avant.

Cette réforme ouvre la voie à l’apparition de surcomplémentaires que seuls les Français les plus aisés pourront souscrire pour être remboursés comme auparavant.

La CSMF déplore que cette réglementation, censée améliorer la couverture des patients, conduise à des effets inverses et limite au contraire l’accès aux soins.

La CSMF s’insurge également contre la diabolisation du secteur 2 dont l’existence n’est que la réponse au désengagement de l’Assurance Maladie dans le remboursement des soins, en particulier dans certaines spécialités.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 1 septembre, 2016