La convention est-elle suffisamment novatrice pour être signée par la CSMF ?

La CSMF a un projet politique ambitieux en 10 points pour sauver la médecine libérale : c’est le New Deal que nous voulons voir décliner dans le projet de convention de la CNAM. A ce jour, après un combat de cinq mois, la CSMF a obtenu des avancées significatives mais la CNAM aurait dû mieux faire.

La consultation à 4 niveaux qui valorise l’expertise médicale, c’est fait.
La consultation du médecin généraliste à 25 euros immédiatement, c’est fait.
La consultation de correspondant à 30 euros en un seul temps, c’est fait, et l’acte de consultant à 50 euros aussi.
Le forfait structure pour alléger la charge de travail du médecin, c’est fait.

Mais il existe encore à ce jour des points durs que la CNAM aurait dû lever dans l’intérêt de tous et sans dogmatisme pour espérer une concorde autour de la convention. La réussite de la médecine libérale en France, c’est l’association de tous les médecins, quelle que soit leur spécialité, dans l’intérêt de la santé des Français. Le projet de convention ne doit exclure personne !

La CSMF s’amuse de voir certains syndicats, qui ont tant décrié le contrat d’accès aux soins, rebaptisé OPTAM, le plébisciter aujourd’hui, et les mêmes syndicats qui n’ont pas hésité hier soir à signer le relevé de conclusions, soit par complaisance avec le gouvernement, soit parce qu’à court d’idées…

Il reste un mois de réflexion à la CSMF pour savoir si elle signera ou pas la convention ! Réponse le 25 août en Assemblée Générale.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président
06 07 86 08 83
jp.ortiz@csmf.org

Jeudi, 28 juillet, 2016