Convention : la CSMF ne s’engagera pas à n’importe quel prix !

Suite aux déclarations de la Cnamts, la CSMF réaffirme son opposition à la mise à la mise en place d’un tiers-payant généralisé et n’acceptera pas d’incitation financière à son introduction ou à son utilisation, notamment dans le cadre de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP).

La CSMF réaffirme :

-       La nécessité absolue de donner les moyens à la médecine libérale, et dans toutes ses composantes, de réussir le “virage ambulatoire” : après les mots, passons aux actes ; 

-       Son attachement indéfectible au paiement à l’acte, seul moyen de rémunérer les actes effectués en présence du patient, que ces actes relèvent de la prise en charge de pathologies aigües ou chroniques ;

-       Son refus à la mise en place d’une forfaitisation pour le suivi des patients chroniques.

La CSMF reste très attachée à la négociation conventionnelle, mais n’engagera pas sa signature à n’importe quel prix.

Dr Jean-Paul Ortiz - Président

06 07 86 08 83

jp.ortiz@csmf.org

 

Jeudi, 21 janvier, 2016